La rentrée danse en cadence

Le Royal Winnipeg Ballet s'attaquera au roman La servante... (Courtoisie)

Agrandir

Le Royal Winnipeg Ballet s'attaquera au roman La servante écarlate de l'écrivaine canadienne Margaret Atwood et à son histoire tragiquement romantique interprétée par l'Orchestre du CNA, du 22 au 24 janvier.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Des spectacles en danse? Pourquoi pas ceux du chorégraphe Benjamin Millepied, nouveau directeur de la danse de l'Opéra de Paris à l'affiche deux fois? Ou les Aventures d'Alice au pays des merveilles, revisitées par le Ballet national du Canada? Ou faire un tour du côté des nouveaux-venus, encore jamais présentés en ville? Qu'ils s'appellent l'Aspen Santa Fe Ballet, le Miami City Ballet ou le L.A. Dance Project, leur nom constitue déjà une invitation au voyage. Sauf indication contraire, tous les spectacles sont présentés au Centre national des arts.

Les littéraires

Henri Michaux, Margaret Atwood, Lewis Carroll. La littérature met la danse au pas. Avec la compagnie Marie Chouinard, qui ouvre le bal, le 17 janvier, par Gymnopédies, Henri Michaux: mouvements, pièce pour 10 danseurs où s'entremêlent duos érotiques et séquences surréalistes.

Une semaine plus tard, le Royal Winnipeg Ballet s'attaque au roman La servante écarlate de l'écrivaine canadienne Margaret Atwood et à son histoire tragiquement romantique interprétée par l'Orchestre du CNA (22 au 24 janvier).

Très attendue aussi dans la série des ballets, la version pop d'Alice au pays des merveilles chorégraphiée par Christopher Wheeldon. S'y ajoutent marionnettes, claquettes et effets d'optiques prometteurs (9 au 12 avril).   

Le cru Cherkaoui 2015

Chaque année, ou presque, c'est un incontournable: le chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Charkaoui revient au CNA avec M¡longa, pièce pour 12 danseurs et cinq musiciens où la danse argentine se transforme en un langage corporel intime et universel. Chaud devant: le chorégraphe a sélectionné ses interprètes de tango à Buenos Aires. Et ça tombe bien, le spectacle est habilement présenté les 13 et 14 février.

Ballets made in USA

En premières canadiennes, le Miami City Ballet revoit ses classiques avec Carmen, Symphonic Dances d'Alexei Ratmansky et Tschaikovsky Pas de Deux de George Balanchine (5 au 7 mars). Autre exclusivité, la venue de L.A. Dance Project avec un double programme proposant Moving Parts de Benjamin Millepied, et le ludique Morgan's Last Chug d'Emanuel Gat (11 mars). 

Retour de Benjamin Millepied à la tête du Ballet de l'Opéra de Lyon dans un programme incluant Sarabande (22 avril). Autre première canadienne, celle de la compagnie suédoise Pontus Lidberg Dance qui dansera Written On Water et Snow (14 avril). En mai, le chorégraphe de la région Tedd Robinson nous fera découvrir sa dernière création, Facets (7 au 9 mai).    

Au printemps, l'Aspen Santa Fe Ballet alliera également musiques électroniques et partition de Haendel sur Square None de Norbert De La Cruz III et présente également Last, une chorégraphie signée Alejandro Cerrudo.    

Chorégr'Afrique

Le Sud-Africain Vincent Mantsoe fusionne danses africaines et occidentales, s'interroge sur la misère dans les camps de squatters de son pays. Il défend deux oeuvres politisées, Skwatta et NTU, coproduite par le CNA (5 au 7 février).

À la Cour des arts, la Série danse 10 reconduit ses rendez-vous avec Idiom et Sous un projecteur, signées Jennifer Dallas (Canada) et Bienvenue Bazié (Burkina Faso). Les 4 et 5 février. Jeff Hall (Montréal) et Shannon Cooney (Berlin) y partageront aussi l'affiche du 11 au 13 juin, le premier en chorégraphiant Falling, le second avec Every One Everyone.

POUR Y ALLER

Centre national des arts: 613-947-7000; chez Ticketmaster, 1-888-991-2787, ticketmaster.ca

Cour des arts: 613-233-6266, info@odd-cdc.org

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer