Made in France: préparatifs explosifs ****

Dans le rôle de l'inquiétant Hassan, Dimitri Storoge... (Fournie par Axia Films)

Agrandir

Dans le rôle de l'inquiétant Hassan, Dimitri Storoge (deuxième à partir de la gauche) livre une prestation d'une intensité à couper le souffle.

Fournie par Axia Films

Le DroitValérie Lessard 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CRITIQUE / «Ce film a été tourné avant les attentats de janvier 2015.» Le spectateur est d'emblée averti de ce qui l'attend - et du malaise qu'il ressentira, sans l'ombre d'un doute.

Made in France, le long métrage de Nicolas Boukhrief présenté en ouverture du dernier Festival du film de l'Outaouais, plonge le public au coeur d'une petite cellule du mouvement djihadiste. Cellule qui planifie des attaques concertées avec d'autres groupes, en plein Paris. 

L'on ne s'étonnera pas, dès lors, que sa sortie, initialement prévue l'hiver dernier, ait été limitée aux DVD et plateformes numériques dans l'Hexagone: implacable, d'une redoutable efficacité et d'un réalisme profondément dérangeant, le film creuse dans des plaies encore béantes et à vif.

Sam (Malik Zidi) est journaliste et musulman. Né d'un père algérien et d'une mère française, il parle arabe et a décidé d'infiltrer les mosquées clandestines pour écrire un ouvrage sur le djihadisme. Jusqu'où est-il prêt à aller pour mener à bien son projet? Sa conjointe a évidemment de bonnes raisons de s'inquiéter: de retour des camps d'entraînement, Hassan (Dimitri Storoge) est mandaté pour monter une cellule pouvant se réclamer d'Al-Qaïda à Paris.

À partir de ce moment, les choses se précipitent pour Sam. Car chaque combattant est mis à l'épreuve. Qu'il se prenne à douter, comme Sidi (Ahmed Dramé), qu'il semble suivre le mouvement sans trop se poser de questions mais l'esprit enflammé, tel Christophe (François Civil), ou qu'il soit convaincu du bien-fondé de leur mission, à l'instar de Driss (Nassim Si-Ahmed).

Une chose apparaît certaine: personne ne sortira indemne de tout ça. Surtout pas les spectateurs...

Cela fait-il de Made in France un bon film? Oui. Parce que la distribution s'avère particulièrement solide et convaincante (il faut sentir le feu qui couve dans le seul regard de Storoge!). Parce que la tension est fort habilement maintenue. Et parce que Nicolas Boukhrief (Le Convoyeur) ne cherche pas tant à comprendre l'endoctrinement de chacun de ses personnages qu'à refléter la complexité du tissu social d'aujourd'hui.

Force est toutefois de reconnaître que, par son sujet et le traitement cru, fondamentalement ancré dans la réalité que le réalisateur en fait, ce long métrage frappe là où ça fait toujours mal. Et que l'actualité des plus récents attentats survenus à Bruxelles, en plus de la tragédie parisienne, ne peut que teinter nos réception et appréciation d'une oeuvre aussi brutale que nécessaire.

Au générique

  • Cote:  ****
  • Titre: Made in France
  • Genre: suspense
  • Réalisateur: Nicolas Boukhrief
  • Acteurs: Malik Zidi, Dimitri Storoge, Ahmed Dramé, François Civil et Nassim Si-Ahmed
  • Classement: -
  • Durée: 1h29

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer