À voir au FFO: devoirs de mémoire

CRITIQUE/ Au décès de sa femme Ruth, Zev (Christoper Plummer) reçoit une lettre... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CRITIQUE/ Au décès de sa femme Ruth, Zev (Christoper Plummer) reçoit une lettre de son ami Max (Martin Landau). Une lettre qui donne au juif de 90 ans, atteint de démence et de pertes de mémoire, des instructions pour partir à la recherche du Nazi responsable de la mort de sa famille quelque 70 ans plus tôt à Auschwitz. Car Zev ne s'en rappelle peut-être pas tout le temps, mais il a déjà juré de venger les siens. Or Max, lui, s'en souvient... Sa traque, orchestrée par son vieil ami (qui a réussi à retracer quatre hommes derrière lesquels pourrait se cacher ledit Nazi), mènera Zev de Cleveland à Tahoe, en passant par l'Ontario et Reno.

Christopher Plummer (qui, pour ce rôle, s'est fait rafler le «Candy» du meilleur acteur par le jeune Jacob Tremblay de Room lors de la récente remise des prix Écrans canadiens) impressionne, voire émeut dans la peau de ce nonagénaire au regard complètement perdu sans sa Ruth, à la démarche et voix hésitantes, au Glock tenu d'une main tremblante. Il est en quête d'une justice qui paraît presque vaine, tant d'années plus tard. Et pourtant. Il y aura notamment la rencontre troublante entre Zev et le fils d'un homme présent lors de la fameuse Kristallnacht... Sans oublier celle avec le dernier vieillard de sa liste, un homme lui aussi marqué par la guerre et les camps de concentration.

Habilement mené par Atom Egoyan, Souviens-toi s'avère un thriller aussi bouleversant que percutant.

Souviens-toi (v.f. Remember)

Atom Egoyan

Christopher Plummer et Martin Landau 

****

Projections:

18 mars, 21 h, Cinéma 9, salle 3

20 mars, 19 h, Aylmer, salle 4

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer