Orléans déroule le tapis rouge

Un partenariat avec la Tournée du cinéma québécois... (Jessica Garneau, Archives La Tribune)

Agrandir

Un partenariat avec la Tournée du cinéma québécois permettra d'accueillir à Orléans plusieurs artisans du septième art, dont Ricardo Trogi, réalisateur du Mirage.

Jessica Garneau, Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Du 2 au 8 novembre, le Cinéma Landmark d'Orléans accueillera 12 longs métrages et 15 courts métrages à l'occasion du Festival Objectif Cinéma.

Cette 9e édition du festival francophone organisé par le MIFO se tiendra sous la présidence d'honneur du réalisateur franco-ontarien Martin Cadotte, auteur entre autres des séries La Ruée vers l'or, Destination Nor'Ouest et Motel Monstre.

La soirée d'ouverture du festival aura lieu lundi 2 novembre à 19h, au Mouvement d'implication francophone d'Orlans (6600, rue Carrière). Trois courts métrages franco-ontariens seront présentés à cette occasion: Le Rêve de Champlain de Martin Cadotte, Dérailleur de Martin Thibaudeau et une production de la boîte de production de Marc Bélanger, Cinécole. Les trois réalisateurs seront présents.

Le long métrage Les êtres chers d'Anne Émond (mettant en vedette Karelle Tremblay, Valérie Cadieux, Mickaël Gouin et Louise Turcot) y sera présenté en grande première régionale, lors de la soirée de clôture.

Un partenariat avec la Tournée du cinéma québécois permettra d'accueillir à Orléans plusieurs artisans du septième art, soulignent les organisateurs.

Ainsi, Ricardo Trogi, réalisateur du Mirage, viendra présenter son film le 6 novembre, à 21h; Jimmy Larouche fera de même pour son film Antoine et Marie (7 novembre, 21h); le réalisateur François Péloquin et sa co-scénariste Sarah Lévesque seront là pour présenter Le bruit des arbres (5 novembre, 19h); et le comédien Irdens Exantus, assistera à la projection de Guibord s'en va-t-en guerre (8 novembre, 16h).

La programmation comprend en outre Paul à Québec (3 novembre, 19h), Les souvenirs (4 novembre, 14h et 19h), Tristesse club (5 novembre, 16h), Tokyo fiancée (6 novembre, 19h) et Elle l'adore (7 novembre, 19h). Le samedi 7 novembre, le jeune public pourra quant à lui profiter d'Astérix, Le domaine des dieux (13h) et d'Aurélie Laflamme - Les pieds sur terre (15h).

Humour et courts métrages

Petite nouveauté, cette année: quatre courts métrages réalisés par des élèves du secondaire de la région seront diffusés dans le cadre du festival.

Le 6 novembre, le public qui pourra aussi apprécier Total Crap, une soirée humoristique organisée en marge du festival afin de souligner quelques «désastres télévisuels et cinématographiques» à travers un montage vidéo ponctué par les interventions humoristiques de Simon Lacroix et Pascal Pilote.

«C'est avec des événements comme celui-ci que nous marquons l'importance de la production du cinéma francophone en Ontario, car avec Objectif Cinéma, le MIFO a comme but de créer et de cultiver le goût du cinéma pour les petits et les grands», a commenté Martin Cadotte.

Renseignements: www.mifo.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer