Retour vers le futur: ce qui est vraiment arrivé

Le réalisateur Robert Zemeckis et le scénariste Bob... (Courtoisie)

Agrandir

Le réalisateur Robert Zemeckis et le scénariste Bob Gale ont vu juste plus souvent qu'à leur tour dans leur interprétation du futur qui allait se décliner un peu plus d'un quart de siècle plus tard.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) À 16h29, le mercredi 21 octobre 2015, Marty McFly, son ami Doc Brown, sa copine Jennifer Parker et le chien Einstein devraient surgir du passé dans une banlieue de Los Angeles à bord d'une DeLorean DMC-12 volante utilisant des déchets de table comme carburant.

Évidemment, rien de tout cela ne se produira, puisque la scène est directement tirée du film Retour vers le futur II, qui fête ses 26 ans cette année. Force est d'admettre cependant que le réalisateur Robert Zemeckis et le scénariste Bob Gale ont vu juste plus souvent qu'à leur tour dans leur interprétation du futur qui allait se décliner un peu plus d'un quart de siècle plus tard. Le Soleil fait le point sur 10 inventions et prédictions tirées du célèbre film afin de déterminer si elles se sont réalisées ou non.

1- Voitures volantes

La première image du «futur» était apparue à la toute fin du premier film de la trilogie Retour vers le futur : la voiture volante. Rêve de plusieurs depuis l'époque des dessins animés des Jetson et des romans d'anticipation, ces véhicules hybrides existent effectivement en 2015, mais tiennent davantage de l'aéroplane que de l'automobile. L'Aeromobile 3.0, lancé l'an dernier par l'entreprise slovaque du même nom, et le Transition de la société américaine Terrafugia sont deux prototypes d'aéronefs transformables en véhicules routiers.

Verdict : RÉALISÉ

2 - Hoverboard

La planche sur coussin d'air que Marty emprunte à une enfant pour fuir la bande du méchant Griff Tannen, qui utilise aussi ce dérivé de la planche à roulettes, avait frappé l'imaginaire des cinéphiles en cette fin de la décennie 80. Plusieurs montages vidéo ont été faits au fil des années pour faire croire que la technologie avait été développée, mais tout était bidon... jusqu'en 2014, alors que l'inventeur Greg Henderson a conçu un prototype utilisant la suspension magnétique. La société Lexus a repris le concept cette année en y intégrant les supraconducteurs avec le Lexus Slide. Une vidéo fort populaire filmée à Barcelone permet de voir le skateboarder professionnel Ross McGouran s'amuser avec le nouveau gadget.

Verdict : RÉALISÉ

La Lexus Slide

3 - Blousons autoajustables et autoséchants et espadrilles autolaçants

Malheureusement, les blousons autoajustables et autoséchants, comme celui que portait Marty dans le futur, n'existent pas. Les textiles intelligents sont toutefois de plus en plus populaires. Pour ce qui est des espadrilles autolaçants, un ingénieur de la société Nike a annoncé qu'un modèle était en préparation pour 2015, et l'inventeur Blake Bevin a déjà conçu un prototype qui fonctionne et qu'il a baptisé «Power Laces», ayant amassé 25 000 $ au moyen d'une campagne de sociofinancement.

Verdict : PARTIELLEMENT RÉALISÉ

4 - Films et publicités holographiques

En arrivant dans le futur, Marty voit une publicité du film Jaws 19, où l'hologramme d'un immense requin semble le dévorer. Aujourd'hui, la technologie holographique, si elle n'est pas encore utilisée à grande échelle, permet à Bill Gates de prononcer une conférence sur un autre continent en demeurant aux États-Unis ou à Céline Dion de chanter en duo avec Elvis Presley. La technologie n'est toutefois pas encore utilisée dans la publicité ni au cinéma, où des lunettes spéciales sont toujours nécessaires pour voir les films en trois dimensions. Et la franchise Jaws a pris fin après quatre films...

Verdict : PARTIELLEMENT RÉALISÉ

5 - Les Cubs de Chicago remportent la Série mondiale

Dans Retour vers le futur II, les Cubs de Chicago (qui n'ont pas remporté la Série mondiale depuis 1908) brisent enfin la disette en 2015 en battant une équipe de Miami, deux faits qui surprennent grandement Marty McFly. En ce «vrai» 21 octobre 2015, les Cubs participent effectivement à la finale de la Ligue nationale de baseball contre les Mets de New York et une équipe, les Marlins, est effectivement établie à Miami depuis 1993. Les Marlins ont toutefois raté les séries et ne pourraient jamais affronter les Cubs en Série mondiale, puisqu'ils font aussi partie de la Ligue nationale. S'ils remportent la finale de la Ligue nationale, les Cubs accéderont cependant à la Série mondiale.

Verdict : ENTRE LES MAINS DE JAKE ARRIETA, KRIS BRYANT, ANTHONY RIZZO ET Cie.

6 - Télé sur écran géant plat à 300 chaînes

La famille de Marty McFly utilise, en 2015, une télé à écran plat format géant accrochée à un mur qui offre 300 chaînes et permet d'en écouter plusieurs à la fois, des avancées technologiques qui ne surprennent même plus personne aujourd'hui tellement elles sont présentes dans plusieurs foyers.

Verdict : RÉALISÉ

7- Pizza déshydratée

Dans le 2015 de Retour vers le Futur II, les McFly partagent une pizza déshydratée de marque Pizza Hut, qui a d'abord la taille d'un biscuit, mais qui, une fois passée par un appareil appelé «hydrateur», prend la taille d'une pizza de 15 pouces et permet de nourrir huit personnes, comme le stipule son emballage. Malheureusement pour ceux qui manquent d'espace dans leur réfrigérateur, ni l'hydrateur, ni les pizzas déshydratées n'existent dans notre 2015. La nourriture des astronautes est cependant déshydratée et prend une taille normale lorsqu'on y ajoute de l'eau.

Verdict : NON RÉALISÉ

8 - Lunettes intelligentes et téléphonie vidéo

À table, Marty McFly Jr et sa soeur Marlene discutent au téléphone et regardent la télé en utilisant leurs lunettes à commande vocale alors que le Marty McFly de 2015 discute avec ses connaissances et son patron par vidéoconférence. Depuis mai 2014, le Google Glass, qui s'installe sur les lunettes et fonctionne aussi avec une commande vocale, permet de les utiliser comme on le ferait avec un téléphone intelligent. Quant à la vidéoconférence, elle est presque devenue banale depuis l'avènement du logiciel Skype.

Verdict : RÉALISÉ

9 - Promeneurs de chiens automatiques

À leur arrivée dans le quartier résidentiel de Hilldale dans le futur, Marty et Doc Brown aperçoivent des chiens qui font une promenade, tenus en laisse par un drone. Les drones sont de plus en plus utilisés pour une foule d'applications en 2015, mais certainement pas pour promener les chiens, puisque le bruit des bidules risquerait de les effrayer.

Verdict : NON RÉALISÉ

10- La Reine Diana et la Présidente des États-Unis

Une manchette de journal de 2015 parle de la «reine Diana» en visite à Washington et d'un président des États-Unis qui serait une femme. Dans la «vraie vie», Lady Diana Spencer ne serait toujours pas reine du Royaume-Uni en 2015, même si elle n'avait pas divorcé du prince Charles en 1996 et même si elle n'était pas décédée à 36 ans dans un accident de la route un an plus tard. C'est que son ex-belle-mère, la reine Élisabeth II, occupe toujours le trône à l'âge de 89 ans, un règne record de plus de 62 ans et 8 mois! Évidemment, impossible non plus que les États-Unis soient dirigés par une femme en 2015, puisque Barack Obama a été réélu pour quatre ans en 2012. Cependant, une femme, Hillary Clinton, part avec une longueur d'avance pour l'investiture démocrate en vue du scrutin présidentiel de 2016.

Verdict : NON RÉALISÉ

REDÉCOUVRIR LA TRILOGIE

La folie de Retour vers le futur s'empare à nouveau de la planète à l'approche de la date fatidique du 21 octobre 2015, celle à laquelle Marty McFly et Doc Brown arrivent dans le futur dans le second opus de la trilogie.

Les cinémas Cinéplex ont prévu des représentations spéciales de la trilogie le 21 octobre et le festival montréalais de cinéma insolite SPASM prévoit aussi des projections au Club Soda suite à une présentation en plein air qui avait été fort populaire le 30 juin.

Ces représentations permettront aux cinéphiles de redécouvrir ces classiques, et peut-être même d'avoir quelques surprises. Par exemple, dans le second film, surveillez bien le visage de l'un des deux enfants qui regardent Marty jouer à une machine d'arcade dans un casse-croûte.

Si vous trouvez que l'un d'eux ressemble étrangement au personnage principal d'une autre trilogie célèbre, vous n'avez pas tort puisqu'il s'agit, dans son tout premier rôle au cinéma, d'Elijah Wood, qui, 13 ans plus tard, allait se glisser dans la peau du Hobbit Frodon dans les trilogies Le seigneur des anneaux.

Observez aussi attentivement le visage de Douglas Needles, ce type louche qui provoque le congédiement du Marty de 2015 par vidéoconférence. Les mélomanes reconnaîtront vite la drôle de tête de Michael «Flea» Balzary, le bassiste des Red Hot Chili Peppers.

En entrevue toutefois, le musicien a plus tard déclaré qu'il n'était pas du tout satisfait de sa performance, ni du film, qu'il a qualifié de «merde de plusieurs millions de dollars».

Le faux George

Finalement, vous remarquerez aussi qu'on voit très rarement le personnage de George McFly, le père de Marty, de face dans le second film. C'est que, à la suite d'une mésentente salariale, l'excentrique comédien Crispin Hellion Glover avait refusé de reprendre le rôle qui l'avait rendu célèbre dans le premier film.

Le réalisateur Robert Zemeckis avait donc décidé d'utiliser des extraits du premier film pour les scènes qui se déroulent en 1955 et où George apparaît en plus de tourner de nouvelles scènes où le comédien Jeffrey Weissman a été déguisé pour laisser croire que Glover jouait toujours le rôle de George.

Glover a donc poursuivi les producteurs sur la base du fait qu'ils n'étaient pas propriétaires de son image et a obtenu gain de cause. À la suite de cela, la Guilde des acteurs des États-Unis a inséré dans sa convention collective une clause interdisant ce genre de stratagème.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer