Coup d'envoi du festival de films d'Orléans

Damien Robitaille... (Martin Roy, Archives Le Droit)

Agrandir

Damien Robitaille

Martin Roy, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Damien Robitaille cherchera des francophones à Orléans!

Sur grand écran, du moins...

Le MIFO a dévoilé jeudi soir , au Cinéma Landmark, la programmation de la 8e édition d'Objectif Cinéma.

Du 4 novembre au 9 novembre, le Festival de films d'Orléans accueillera douze longs métrages et sept courts destinés à satisfaire le plus large public possible.

C'est le film Un rêve américain qui honorera le grand écran lors de la soirée d'ouverture, mardi. Par ce documentaire, le réalisateur québécois Bruno Boulianne suit le périple du chanteur franco-ontarien Damien Robitaille à travers les États-Unis, à la recherche de communautés francophones. Le film sera précédé (18h30) du court métrage d'animation Mr Hublot et d'un cocktail au Cinéma Landmark (17h30).

Le plus récent opus de l'autobiographie de Ricardo Trogi, 1987, prendra l'affiche mercredi 5 novembre, après le court métrage québécois Le Rideau (19 h).

Jeudi, on attend, à 16 h, la comédie Le volcan, mettant en vedette Dany Boon (et le court Le Lacet, coup de coeur du projet Cinécole) ; et, à 19h, un autre film français, la comédie dramatique La ritournelle, avec Jean-Pierre Darroussin en éleveur de bovins (et le court Le Lac).

Vendredi, à 21h, Attila Marcel, la toute première comédie «en chair et en os» de Sylvain (Les triplettes de Belleville) Chomet succédera au biopic de Jalil Lespert Yves Saint-Laurent (19h, dans la foulée du court La cité entre les murs).

Le jeune public s'appropriera les lieux samedi, pour profiter du dessin-animé Le coq de St-Victor (13h) et/ou du dernier conte pour tous, La gang des hors-la-loi (15h, précédé du court Chef de meute). Rappelons que l'événement attend quelque 4500 cinéphiles en herbe, issus des écoles élémentaires et secondaires de la région, qui profiteront de projections en matinées scolaires.

Pour clore Objectif Cinéma en beauté, samedi, on compte à 19h sur Jean Reno - Un été en provence, dans lequel la réalisatrice Rose Bosch fait chanter «l'acceng de la garrigueu» - et, à 21h, sur Xavier Dolan, dont on diffusera le drame théâtral aux allures de polar Tom à la ferme.

« Le cinéma francophone a sa place à Orléans et le MIFO est fier de diffuser des films de qualité en français pour sa communauté depuis maintenant huit ans», a souligné le président du Mouvement d'implication francophone d'Orléans, Glenn Moran.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer