Jodie Foster a ému Hollywood

Au lendemain du discours de Jodie Foster aux... (Associated Press)

Agrandir

Au lendemain du discours de Jodie Foster aux Golden Globes, de nombreuses personnalités ont tenu à lui rendre hommage sur le réseau social Twitter.

Associated Press

Partager

Associated Press
BEVERLY HILLS, Calif.

Jodie Foster est sortie du placard - sans réellement en sortir - et a suggéré qu'elle songeait à prendre sa retraite - sans exactement le dire - lors de son discours de remerciements dimanche soir, lors de la 70e cérémonie des Golden Globes.

Son allocution bien sentie, parfois maladroite, a d'abord été accueillie avec circonspection par certains. Mais son message rempli d'émotion et de sincérité en a touché plusieurs, notamment au sein de la communauté artistique hollywoodienne.

Au lendemain de ce discours, de nombreuses personnalités ont d'ailleurs tenu à rendre hommage à Jodie Foster sur le réseau social Twitter.

«Jodie Foster est une inspiration. La vraie Jodie, pure, qui défend avec raison son intimité et qui le fait avec intelligence et avec sourire. La classe», a écrit l'actrice Emmy Rossum.

L'animateur Ricky Gervais, qui était à la barre des Golden Globes l'an dernier, a pour sa part blagué en écrivant que «lorsqu'une femme riche et célèbre annonce qu'elle est lesbienne, il se trouve toujours de gros imbéciles pour dire: 'Quel gaspillage' en pensant qu'ils auraient eu une chance si elle avait été hétérosexuelle».

Jodie Foster est montée sur scène dimanche soir afin d'accepter le prix Cecil B. DeMille pour l'ensemble de sa carrière.

On savait que la comédienne était la récipiendaire de cette année, mais son discours de remerciements, lui, était tout sauf prévisible - si bien que la salle remplie de vedettes, habituellement bruyante, s'est tue en réalisant qu'elle semblait avoir quelque chose d'important à dire.

Après s'être extasiée de recevoir cette statuette, l'actrice oscarisée de 50 ans, qui a toujours jalousement protégé sa vie privée et son orientation sexuelle, a soufflé qu'elle avait quelque chose d'important à confier à ses collègues.

Elle a alors lancé, alors que tous étaient pendus à ses lèvres, qu'elle était... célibataire.

L'effet dramatique a fonctionné à merveille. Jodie Foster a repris son souffle et a dit espérer que le public n'était pas déçu de ne pas avoir droit à une sortie du placard en règle.

«Je suis déjà sortie du placard il y a des milliers d'années, à l'Âge de pierre», a-t-elle poursuivi.

Jodie Foster a poursuivi sur le ton de la moquerie en faisant remarquer que l'on s'attendait maintenant à ce que les célébrités annoncent leur orientation sexuelle «dans une conférence de presse, (en sortant) une nouvelle fragrance ou une nouvelle émission de téléréalité».

Elle a ensuite ajouté avec aplomb: «Si vous aviez été une personnalité publique depuis que vous étiez une gamine, si vous aviez eu à vous battre pour mener une vie qui puisse être authentique et honnête (...), alors peut-être que vous aussi, vous accorderiez une importance à l'intimité par-dessus tout.»

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle avait choisi de livrer un discours aussi personnel sur la scène du Beverly Hilton Hotel, elle a affirmé qu'il s'agissait pour elle d'un «grand moment» et qu'elle «souhaitait dire ce qu'elle avait au plus profond de (son) coeur».

La vedette des films Le silence des agneaux (1990) et Taxi Driver (1975) a terminé sa rencontre dans la salle de presse en niant qu'elle avait l'intention de quitter le métier.

«Je ne pourrais jamais arrêter de jouer, a-t-elle clarifié. J'aimerais réaliser un film demain matin. Je suis plus motivée que je ne l'ai jamais été!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer