Galeries à explorer

Isabelle Regout sera exposée à l'espace Pierre-Debain.... (Courtoisie)

Agrandir

Isabelle Regout sera exposée à l'espace Pierre-Debain.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ÉTÉ DÉVOILÉ / Tant du côté québécois que du côté ontarien, il faudra surveiller les galeries d'arts visuels cet été.

Anniversaire dans le portrait

Les 150 ans de la Confédération colorent les expositions sur les deux rives : le collectif Balivernes et Mélivernes d'inspiration Steampunk/rétrofuturiste fait partie de la programmation officielle de Gatineau 2017 (à la galerie Montcalm du 15 juin au 13 août). L'École d'art d'Ottawa (EAO) s'associe à quatre organismes pour immortaliser les couleurs et l'imagerie canadiennes dans divers quartiers d'Ottawa grâce à une série de murales réalisées jusqu'en juillet.

Toujours à Ottawa, on guettera la réouverture officielle des nouvelles salles d'art canadien et autochtone au Musée des beaux-arts dès le 15 juin. Tout l'été, le Musée canadien de l'histoire propose une installation extérieure, Canada sur le vif, illustrant en photographies des jalons de l'histoire canadienne. Les images choisies s'accompagnent de textes d'écrivains, de journalistes et d'historiens reconnus.

À quelques encablures de là, le long du ruisseau de la brasserie, la galerie Axenéo7 accueille en juillet et août À perte de vue, des oeuvres d'art et des sculptures d'envergure. Douze des plus grands artistes canadiens en arts visuels y sont attendus, promet l'affiche.

Rive québécoise

La saison estivale à la Galerie Montcalm hébergera le travail pictural et poétique d'Odette Ducasse dans Au nord du vent (24 août - 1er octobre) irrigué d'onde marine et des houles de l'enfance.

Dans l'Âme de glace, à l'espace Pierre-Debain, Isabelle Regout explore l'identité territoriale du point de vue de l'étranger (21 juin-20 août). Art-image de l'Espace Odyssée s'animera de portraits et de paysages : ceux de Valérian Mazataud, qui propose une immersion photographique et vidéo au sein des cérémonies de citoyenneté canadienne (25 mai-8 juillet), juste avant Les territoires indus de Nancy Hill et ses zones périurbaines en développement (14 juillet-26 août).

À la Fab de Chelsea, l'exposition collective des membres du centre se déroulera en juin, suivie de Aux confins des eaux, d'Harry Nowell (29 juin-23 juillet) et d'Esprits animaux, signée par Katharine Fletcher et Heather Lamorie (27 juillet-20 août).

La 28e tournée des artistes du Pontiac se déroulera les 10, 11, 17 et 18 juin dans sa formule habituelle : visites d'ateliers gratuites, oeuvres en exposition et à vendre. Cette année, deux nouveaux artistes à découvrir : le peintre Marcel Renaud, établi à Luskville, et Linda Godin, qui présentera ses sculptures sur bois au village de  l'Ile-du-Grand-Calumet.

Rive ontarienne

La Galerie Cube du quartier Westboro présente Dominion, une trentaine de peintures croquant les maisons patrimoniales d'Ottawa sous le pinceau de John Jarrett, Strachan Johnston, Jay Anderson, Pina Manoni-Rennick, Karl Schutt et Olaf Krassnitzky (30 mai-2 juillet). Cet été, la Galerie d'art d'Ottawa ouvre ses cimaises à l'artiste vancouvéroise non-voyante Carmen Papalia pour une exposition d'images, d'objets et de documents éphémères retraçant sa recherche sur l'accessibilité (23 juin-13 août). Le 25 juin, l'artiste convie le public à une « Marche pour une nouvelle accessibilité » afin de sensibiliser les participants à la responsabilité collective, par opposition à l'attente d'une intervention des instituts. 

La Galerie Karsh-Masson mise sur la fibre florale avec Wâpikwanew, qui signifie « fleur » en cri. Broderie perlée, décoration d'oeufs à l'encre, peinture sur toile, motifs mordillés sur écorce de bouleau... L'image de la fleur trouvera mille déclinaisons dans cette exposition de saison (22 juin-30 juillet).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer