Entre délicatesse et fougue

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Allier boxe et porcelaine? Seule l'Outaouaise Lisa Creskey pouvait aspirer à mettre en valeur la figure de Gaétan Hart dans une oeuvre alliant la délicatesse de son matériau de prédilection et la puissance des poings de l'illustre Gatinois. Match, présenté à Art-image de la Maison de la culture de Gatineau dès la semaine prochaine, est l'une des expositions à ne pas rater au cours des prochains mois, dans une galerie près de chez vous. Aperçu.

En Outaouais

Dans le cadre des festivités entourant le quart de siècle de la Maison de la culture de Gatineau, les murs de l'espace Odyssée se pareront à compter du 29 septembre de plusieurs photos qui feront revivre 25 ans de spectacles.

La céramiste Christine Audet proposera la Mixité du regard qu'elle pose sur le traditionnel Raku. À l'Espace Pierre-Debain, du 19 octobre au 4 décembre.

François Chalifour fera siennes les salles d'AxeNéo7, du 4 octobre au 20 novembre. Pour étoffer sa réflexion sur la mémoire, l'imaginaire et la nostalgie dans des lieux propices à cela, il voguera entre drapés classiques et chapiteau corinthien sur la mer (Pélagos), pour mieux s'installer dans la grande salle du palais (Mégaron) et la maisonnée (Oïkos), tels Ulysse, Télémaque et Pénélope.

Du côté ontarien

Le travail de Diana Thorneycroft a l'art de faire réagir. Herd rassemble des créations qui revisitent notamment l'idée de la foule, des mouvements de masse... et de leurs victimes. Du 23 septembre au 13 novembre, à la galerie de l'École d'art d'Ottawa, campus Orléans.

Outre l'exposition des oeuvres du photographe qui sera couronné du prix Karsh 2016 le 6 septembre, la galerie Karsh-Masson réunira les dessins de Gail Bourgeois et les sculptures en acier d'Anna Frlan dans Récits des alentours, en regard croisés sur les rapports entre homme et nature. Du 8 décembre au 15 janvier.

Shirley Yik s'intéresse également à l'impact de l'activité humaine sur la géologie terrestre, dans Anthrop-o-scene, présentée à la galerie Trinity du Centre des arts Shenkman du 24 novembre au 3 janvier.

De leur côté, les galeries Cube et Orange feront respectivement: la belle part à l'un des plus vénérables supports de création, le papier, et ce, par l'entremise d'oeuvres de six artistes, dont Daphne Odjig (6 septembre au 2 octobre); et au peintre de Wakefield John F. Marok (Beloved Thou Art, 7 au 25 septembre).

Marc Charbonneau, lui, invite déjà les visiteurs à plonger dans ses tableaux par le biais de lunettes 3-D. Créer dangereusement est à l'affiche de la galerie Eugène-Racette du MIFO jusqu'au 30 septembre.

Doublé René Derouin

Parmi les incontournables de la saison, on compte aussi Les Derniers Territoires explorés par le graveur René Derouin. Cette exposition regroupera des oeuvres couvrant la période de 2000 à 2013 et tiendra l'affiche à la galerie Montcalm du 13 octobre au 20 novembre, en collaboration avec la galerie Jean-Claude Bergeron. D'ailleurs, cette dernière servira parallèlement de nid aux Rapaces de Derouin, du 13 octobre au 6 novembre.

Pendant ce temps au musée...

S'il reste à peine quelques jours (jusqu'au 11 septembre) pour aller y admirer les magnifiques portraits de Vigée Le Brun, le Musée des beaux-arts du Canada accueillera pour la première fois l'exposition collective mettant en valeur les oeuvres des cinq finalistes des prestigieux prix Sobey (réservés aux artistes canadiens de moins de 40 ans et moins) à compter du 6 octobre. Puis, du 25 novembre au 17 avril prochain, le MBAC fera place à une importante rétrospective visant à célébrer la vie et l'art d'Alex Janvier, par le biais de quelque 150 peintures et dessins.

Il sera aussi l'hôte de Légende. Les archives photographiques du Globe and Mail, dès le 28 octobre, première exposition organisée dans la capitale fédérale par le nouvel Institut canadien de la photographie du MBAC.

... et à l'extérieur

La Triennale internationale des arts textiles en Outaouais se poursuit, entre autres au Centre Moon Rain de Val-des-Monts jusqu'au 16 septembre. Et Daïmôn souligne ses 30 ans par une exposition-parcours. Trente oeuvres d'artistes ayant marqué l'histoire du Centre (de Raymonde April à Jean-Yves Vigneau) font acte de Présences dans le Vieux-Hull jusqu'à la mi-décembre.

D'autres événements ont lieu hors les murs. Art dans les jardins du collectif Vertèbres se déroule cette fin de semaine à Papineauville, dans la cour du sculpteur sur pierre Özgen Eryasa et de la peintre Cécile Barrière. Parallèlement, la 20e édition de la Tournée des Créateurs de la Petite-Nation, qui regroupe huit artistes de la région cette année (dont la dentellière Marie-Paule Moulin), accueillera les visiteurs les 3, 4 et 5 septembre. C'est sans oublier le troisième symposium Traces qui réunira près d'une quarantaine d'artistes sous la présidence d'honneur de la sculptrice sur pierre Marie-Josée Leroux et se déroulera sur le terrain de Champboisé et de la mairie de L'Ange-Gardien, les 10 et 11 septembre (symposiumtraces.com).

De l'autre côté de la rivière, Art-tour fêtera son 10e anniversaire, les 24 et 25 septembre. Plus d'une vingtaine d'artistes du comté de Prescott-Russell ouvriront les portes de leur atelier ces jours-là, entre 10 h et 17 h (artour.ca).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer