Un été Imagier et Imaginaire

Cette une programmation bien estivale qui a été... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Cette une programmation bien estivale qui a été lancée, hier, pour le parc de l'Imaginaire et au centre d'exposition L'Imagier. Sur la photo, Line Ladouceur, Marcel Jomphe, Céline De Guise, Andrée Préfontaine, Manon Blais, Chanel Taillefer, Antoni Gilbert et Marie-Nicole L'amoureux.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Centre d'exposition L'Imagier et son parc de l'Imaginaire se mettent en mode estival. Le premier, notamment grâce aux « souvenirs » laissés par les artistes y ayant présenté leurs oeuvres ; le second, en se préparant à accueillir des musiciens d'ici et d'ailleurs tout au long de l'été.

Le report au printemps 2017 du début des travaux de rénovations du Centre a en quelque sorte provoqué le tenue inattendue de l'exposition L'Imagier imaginaire, présentée du 17 juin au 22 août.

« Quand on a compris, en février dernier, que les travaux étaient pour être repoussés au printemps prochain, on a eu l'idée de transformer le projet numérique d'archives auquel avait déjà pensé [la directrice] Marianne Breton et de faire appel à tous les artistes ayant déjà exposé chez nous pour développer une exposition en lien avec l'empreinte qu'ils ont tous laissée sur l'endroit », a soutenu la commissaire invitée et vice-présidente du conseil d'administration du Centre, Céline De Guise, mercredi.

De Cécile Boucher à Sylvie Vaillancourt, de Jean-Yves Vigneau à François Chalifour : une quarantaine d'entre eux ont répondu à l'appel, acheminant des photographies de leurs oeuvres ou installations. Ces images ont été intégrées dans un montage vidéo de Marcel Jomphe, où elles sont accompagnées par la trame musicale d'Andrée Préfontaine. C'est cette oeuvre audio-visuelle qui est aujourd'hui projetée sur les murs de l'Imagier.

« En fait, on a voulu célébrer ainsi la mémoire des lieux, celle de Pierre et Yvette Debain, ainsi que des créateurs », a renchéri Mme De Guise.

Une vingtaine d'auteurs et poètes de la région (dont François Baril Pelletier, Loïse Lavallée, Michel Côté et Mélanie Rivet) ont également été mis à contribution afin de mettre en lumière L'Imagier imaginaire par leurs mots.

À l'extérieur des murs, c'est la musique du monde et le jazz qui seront à l'honneur au cours des prochains mois. 

Une première journée à saveur familiale et portée par les rythmes des percussions est prévue pour le 18 juin, entre 11 h et 15 h

Cinq mercredis en juillet et en août seront dédiés à la musique des quatre coins du globe, passant de Zal Sissokho et Buntala (le 6 juillet) à Kiran Ahluwalia (le 10 août). Le 20 juillet, la chorale de l'Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM-Canada) sera en vedette.

Le parc sera une fois de plus l'hôte d'un Festival de jazz, du 27 au 30 juillet, dont la programmation inclut le Funk-A-Tron 5000 de l'Outaouais (le 28) et Terez Montcalm et Lorraine Desmarais qui viendront clore l'édition 2016.

Pour y aller

Centre d'exposition L'Imagier et le parc de l'Imaginaire

819-684-1445 ; limagier.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer