Quand Hollywood rencontre Plaisance

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les murs du Centre d'interprétation du patrimoine de Plaisance seront placardés ces prochaines semaines de portraits de certains des plus grands noms et personnages du Septième Art, alors que s'amorce demain après-midi l'exposition Visages du cinéma d'hier et d'aujourd'hui, de l'artiste outaouaise Marie Paquette.

De Charlie Chaplin, Marilyn Monroe, Humphrey Bogart à Sophia Loren, en passant par Gandalf (Ian McKellan), le Chapelier fou de Lewis Carroll (version Johnny Depp) et Scarlett Johansson (Lucy), la série présentée jusqu'au 12 octobre dans l'ancien presbytère de la rue Desjardins, à Plaisance, devrait épater les cinéphiles autant que les moins connaisseurs.

Marie Paquette, native de Thurso, s'est amusée durant l'été à peindre la bouille de vedettes de longs métrages qui l'ont marquée à travers les années. 

En prévision des Journées de la culture 2015 - qui se déclineront à la fin septembre sous la thématique du cinéma - la principale intéressée a, depuis deux mois, couché sur toile pas moins d'une vingtaine de personnalités et personnages marquants du cinéma. 

Son exposition met en vedette 18 de ces tableaux, dont sept oeuvres en noir et blanc. 

Détentrice d'une maîtrise en théâtre, Mme Paquette baigne dans les arts visuels depuis une quarantaine d'années. Autodidacte, elle se décrit essentiellement comme une portraitiste qui aime profondément l'humain. «Il faut croire que j'aime le monde. Les yeux parlent beaucoup. J'essaie d'aller voir l'âme des gens», résume l'artiste à propos de sa fascination pour les visages humains. 

La sexagénaire espère que les visiteurs qui quitteront le Centre d'interprétation de Plaisance auront le goût de regarder les longs métrages associés aux personnalités qui se retrouvent dans l'exposition. «Ce sont des films que j'ai aimés, oui, et que j'ai vus à plusieurs reprises, mais c'est aussi la couleur et le côté artistique des personnages qui sont venus me chercher. J'y suis allée avec le feeling du moment», lance-t-elle quant au choix de ses toiles. 

Le vernissage aura lieu demain à 14h. Les prochains mois s'annoncent particulièrement occupés pour Marie Paquette, qui sera également de passage à Notre-Dame-du-Laus et Papineauville d'ici l'automne, dans le cadre d'autres événements d'arts visuels.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer