Imagithèque, la féérie à l'heure du 2.0

Alexandre Desjardins, Simon Coulombe et Valerie St-Jean, d'Imagithèque... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Alexandre Desjardins, Simon Coulombe et Valerie St-Jean, d'Imagithèque

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sculpter la lumière à l'heure des nouvelles technologies, tel est le chemin qu'a pris il y a deux ans Imagithèque.

Cette petite société gatinoise spécialisée dans la production vidéo a été fondée en 2008, «pour faire de l'événementiel», relate Valérie St-Jean, la productrice et gestionnaire d'Imagithèque. Forte de son expertise dans les nouvelles technologies en projection vidéo, la boîte se concentre désormais à «créer des environnements immersifs», à la façon - toutes proportions gardées - de Moment Factory ou d'Ex Machina (Le Moulin à Images), qui a «tracé le chemin» de cette forme d'art médiatique.

À coups de pinceaux numériques, l'équipe d'Imagithèque dessine des «atmosphères». «On cherche à donner une autre vie à l'espace», explique la productrice, qui cherche à «susciter de l'émotion, de l'émerveillement». Elle n'hésite pas à qualifier d'«architectes de la lumière» ses deux collaborateurs techniques, en charge de faire opérer la «magie»: le concepteur et réalisateur multimédia Alexandre Desjardins et l'intégrateur et directeur de production Simon Coulombe.

Leur plus récente oeuvre, les visiteurs de Bal de neige peuvent l'apprécier les week-ends, à la nuit tombée, quand s'illumine la Caverne des glamottes. Toute une faune lumineuse projetée prend forme, en trompe l'oeil, à l'intérieur d'une grande sculpture de glace que balaie une tempête boréale virtuelle.

Le multimédia se met au service de l'environnement physique. «Il doit permettre au lieu qui de raconter son histoire», indique Mme St-Jean. «De plus en plus, on essaie de pousser l'aspect narratif, précise Alexandre Desjardins, moins intéressé par «le "wow!" des effets spéciaux», qu'à offrir une trame narrative solide. «La technique, le récit et la trame sonore doivent s'amalgamer.»

À l'occasion du dernier défilé du père Noël d'Aylmer, Imagithèque a planté une forêt et donné corps à un grand carillon lumineux sur lequel petits et grands pouvaient s'amuser à composer une mélodie.

Pour assurer la direction artistique de ses projets, Imagithèque s'adjoint régulièrement le savoir-faire d'Alain St-Jean, des Productions mélomane. Ils sont d'ailleurs associés au sien de l'organisme Mixmédiart, qui souhaite «mettre en valeur le patrimoine». Leur grand projet? Égayer le quartier du ruisseau de la Brasserie, l'été, à travers un spectacle son et lumières mettant en valeur l'histoire de l'Île de Hull. Le tout, projeté sur un écran d'eau géant. Ce «théâtre d'eau multimédia», qui a le soutien financier de la municipalité, cherche des commanditaires.

Imagithèque fait du corporatif - le gala Bomex de 2012 lui doit les projections sur les colonnes du Musée canadien de l'histoire - mais Mme St-Jean ne cache pas son envie de développer des projets plus artistiques et créatifs.

L'an dernier, le Mouvement d'implication francophone d'Orléans (MIFO) a fait appel à ses services pour donner un coup de fouet visuel au dévoilement de sa programmation culturelle au Centre des arts Shenkman. L'entreprise a aussi conçu les décors virtuels du spectacle Best of Broadway, qui a roulé jusqu'à Atlantic City et en Égypte - soit une «vingtaine de toiles numériques, beaucoup plus faciles à transporter que de vrais décors», rappelle la productrice.

«J'aimerais projeter sur un édifice [régional] tout en racontant son histoire», lance Valérie St-Jean, encore «émue» par l'oeuvre que son équipe a réalisée pour la chapelle du Musée de l'Amérique francophone, à Québec: un mapping (des projections vidéo épousant le relief d'une surface en 3D) animant l'autel. «C'était pratiquement du bénévolat, mais c'est le genre de projets qui nous font tripper!» confesse la gestionnaire, qui annonçait jeudi l'ouverture de nouveaux bureaux à Québec.

Partager

À lire aussi

  • Les créateurs sortent de l'ombre

    Arts visuels

    Les créateurs sortent de l'ombre

    Ils ont l'habitude de mettre les autres en lumière, qu'ils jouent de projections en 3D ou qu'ils sculptent des éclairages pour faire briller les... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer