Expositions colorées

La galerie d'art Trinity du Centre des arts... (Courtoisie)

Agrandir

La galerie d'art Trinity du Centre des arts Shenkman accueillera l'artiste-peintre Nath, du 8 janvier au 10 février.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De la Grèce antique à Alex Colville, en passant par une sélection d'Animaux à corps ouvert : les grands musées de la région proposeront des expositions ratissant large, au cours des prochains mois. Les nombreuses galeries d'art d'Ottawa et de Gatineau ne seront pas en reste. Survol d'une saison qui nous en mettra plein les yeux.

Dans la foulée du controversé Monde des corps mis au point par l'anatomiste Gunther von Hagens, Animaux à corps ouvert invitera les visiteurs du Musée canadien de la nature à voir autrement une cinquantaine d'animaux (girafe, cheval, pieuvre, etc.). Le procédé de la plastination permet, en effet, d'observer ces bêtes de l'intérieur, en en examinant les muscles, os, organes et vaisseaux sanguins. Du 1er mai au 20 septembre.

Du 24 avril au 7 septembre, le Musée des beaux-arts du Canada rendra hommage au regretté Alex Colville (1920-2013), en mettant en valeur son héritage, non seulement en regroupant près de 100 peintures, mais aussi en démontrant son influence sur certains cinéastes, bédéistes, voire compositeurs et auteurs.

Sur l'autre berge de la rivière des Outaouais, le Musée canadien de l'histoire se prépare à présenter la rétrospective la plus importante sur la Grèce antique. Les Grecs: d'Agamemnon à Alexandre le Grand couvre quelque 5000 ans d'histoire et de culture. Du 5 juin au 12 octobre.

Du côté de Gatineau

Avec Maman(s), l'Imagier soumettra la réflexion de Myriam Jacob-Allard sur le modèle de «la bonne mère» québécoise au regard du public, notamment par le biais de l'installation de dizaines d'affiches lumineuses en carton «racontant» comment les filles perçoivent leur mère. Du 16 janvier au 8 mars.

Fermée temporairement pour cause de rénovations, la galerie Montcalm accueillera, du 12 février au 12 avril, une exposition collective autour du roman Le Rouge et le Noir que Stendhal a écrit au XIXe siècle. Qu'inspireront les amours de Julien Sorel aux artistes? Cette exposition s'offrira en bel aparté au Salon du livre de l'Outaouais.

Le cinéaste et artiste visuel Sasha Vreca puise pour sa part dans les Balkans son inspiration pour explorer guerre, enfance, mort et leurs répercussions psychologiques. Résultat de ses plus récentes démarches: Thunderclouds/My Side or Yours/From Beyond I Still Feel Your Gaze. Du 18 février au 21 mars, à AxeNéo7.

Andrée Préfontaine s'est intéressée aux Cicatrices et autres fractures identitaires liées à la destruction. Pour ce faire, elle revisite à sa manière l'église Saint-Paul d'Aylmer, incendiée en 2009. Son installation vidéographique sera présentée à la galerie Art-image de la Maison de la culture de Gatineau, du

26 mars au 6 juin.

Du côté d'Ottawa

La galerie Cube entame 2015 en célébrant ses 10 ans. Du 6 janvier au 1er février, ses murs feront place à des oeuvres signées par quelque 25 créateurs de la région (dont Reid McLachlan, Julie St-Amand, Denis Larouche et Katherine McNenly) ayant été partie prenante de la mission artistique de l'endroit.

Parmi les divers lieux d'exposition réunis sous le toit du Centre des arts Shenkman, la galerie d'art Trinity accueillera l'artiste-peintre Nath. Visiblement biberonnée aux Picasso et Miro, la Française d'origine et Ottavienne d'adoption s'intéresse aux notions de célébrité et de vie privée, entre autres, avec What The Eyes See, The Mind Believes. Du 8 janvier au 10 février.

Pour sa part, La Petite Mort Gallery présentera The Disciples, un projet mariant photographie et composante écrite, afin de prêter la parole à 12 anciens détenus politiques de la prison publique de Valparaiso, au Chili. Du 6 au 29 mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer