Une grande galerie de la Terre

Nicole Dupuis, conceptrice du contenu d'expositions au Musée... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Nicole Dupuis, conceptrice du contenu d'expositions au Musée canadien de la nature.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partager

Le Musée canadien de la nature s'apprête à ouvrir sa toute nouvelle Galerie de la Terre. Un nouvel espace consacré aux minerais de la planète beaucoup plus vaste, beaucoup plus interactif que le précédent. Parce que les minerais, c'est beaucoup plus que de vulgaires cailloux.

Cette nouvelle galerie permanente d'une superficie de plus de 740 m2 (8000 pi2) doit ouvrir vendredi. Hier, lors du passage du Droit, des dizaines d'employés s'affairaient toujours à poser pierres, gemmes et minéraux dans l'espace leur étant consacré, à configurer les ordinateurs de cette nouvelle exposition interactive et à apposer différents éléments sur les multiples maquettes que compte la Galerie de la Terre.

Tout sera fin prêt afin d'accueillir de nouveau les visiteurs, a assuré hier Meg Beckel, la présidente-directrice générale du musée.

La nouvelle galerie permanente convie les visiteurs à une «aventure à travers les temps géologiques», explique-t-elle. Ainsi, il sera possible d'apprendre, dans un ordre chronologique, de quelle façon la Terre s'est formée, et comment les forces de la nature ont façonné tant la surface que le sol de la planète, et comment ils continuent de le faire.

Une grotte, située dans un recoin de la galerie, permet de comprendre comment sont formées stalagmites et stalactites, dans un contexte fort réaliste.

Cette nouvelle exposition qui fait suite à la première phase de la galerie, ouverte à la suite des rénovations majeures du musée de la nature en 2010 - a vu le jour après deux ans de préparation et trois mois de travaux. Près d'une quarantaine de personnes y ont travaillé et y travaillaient toujours, hier.

«La Terre, c'est une planète constamment en changement. Quand on pense au sol, aux montagnes, ça a l'air figé dans le temps, mais réellement, il y a beaucoup de choses qui se passent. C'est ce qu'on souhaitait présenter aux visiteurs. La Terre évolue», explique Nicole Dupuis, conceptrice du contenu d'expositions.

Plus de détails dans LeDroit du 29 novembre 2012 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer