Une amende pour avoir faussement annoncé le mariage de Dr. Dre

Dr. Dre... (Archives Associated Press, John Salangsang)

Agrandir

Dr. Dre

Archives Associated Press, John Salangsang

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Séoul

Un Sud-Coréen a écopé d'une amende pour avoir répandu sur internet un bien étrange faire-part: l'annonce que la veuve de 94 ans d'un ancien président sud-coréen allait épouser la légende américaine du hip-hop Dr. Dre.

Dr. Dre, 52 ans, de son vrai nom Andre Romelle Young, fut le principal créateur du groupe de gransta rap N.W.A. dans les années 1980. Dans la décennie suivante, il fonda Death Row Records, puis Beats, sa société de casques audio, racheté par Apple pour des millions de dollars.

Dre a travaillé avec les plus grands artistes de rap comme Eminem, dont il fut le mentor, Snoop Dogg, Combs et a lancé le gangsta rap et le G-Funk de la côte ouest.

Lee Hee-ho est la veuve de l'ancien président Kim Dae-Jung mieux connu pour sa « politique du rayon de soleil » et de dialogue envers Pyongyang. Elle reste un personnage influent de la politique sud-coréenne, malgré le décès de son époux en 2009.

Dr. Dre et Mme Lee forment un couple improbable mais cela n'a pas empêché un internaute de les associer dans un post publié sur son blogue en janvier. D'après lui, l'ancienne Première dame allait épouser le producteur de rap pour « blanchir la caisse noire de feu le président Kim ».

Le tribunal du district occidental de Séoul a jugé vendredi que ces assertions étaient nulles et non avenues, infligeant une amende de cinq millions de wons (5700 $) au prévenu, un homme de 73 ans non identifié reconnu coupable de diffamation.

« Le prévenu a violé l'honneur d'un défunt et d'une personne endeuillée », a dit le tribunal selon les attendus publiés par le Korea Times lundi. « La rumeur sur une caisse noire et sur un mariage entre Mme Lee et Dr. Dre est sans fondement ».

Ce qui n'a pas empêché les internautes sud-coréens de trouver l'histoire immensément drôle.

« Je me suis écroulé rien qu'en lisant le titre », dit l'un d'eux.

« C'est Eminem qui va chanter à leur mariage? », demande un autre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer