Roch Voisine fête l'Acadie à Gatineau

Laurent Vandeputte, directeur artistique. l'artiste acadien Joey Robin... (Courtoisie, Sylvain Marier)

Agrandir

Laurent Vandeputte, directeur artistique. l'artiste acadien Joey Robin Haché, Monique Collette, membre de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures, le sous-ministre adjoint Dan Smith,  Marie-Hélène Eddie, membre de l'Association acadienne de la région de la Capitale nationale et Lise Cormier, fondatrice de MosaïCanada.

Courtoisie, Sylvain Marier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Roch Voisine et plusieurs compatriotes acadiens, tels Patsy Gallant et Joey Robin Haché, épaulés par une brochette d'artistes où figurent notamment les Québécois Kevin Parent et Lulu Hughes, viendront célébrer en musique la Fête de l'Acadie, le 15 août prochain.

Ce concert intitulé Les Canadiens saluent l'Acadie aura lieu au parc Jacques-Cartier, sur le site de MosaïCanada, où une scène sera spécialement aménagée pour accueillir les musiciens, et qui fermera ses grilles plus tard que d'habitude.

Les artistes seront entourés par le groupe Les Porn Flakes, qui ont eu carte blanche pour la mise en scène. Parmi les invités figurent plusieurs Ontariens, dont l'Ottavienne Rebecca Noelle (de La Voix) et Kim Richardson, ainsi que le Franco-ontarien Breen Leboeuf. La relève musicale sera incarnée par le jeune Acadien Simon Daniel et le Saskatchewanais Étienne Fletcher. 

La vraie difficulté, ç'a été de trouver des artistes [acadiens] disponibles un 15 août », jour de la Fête de l'Acadie, a expliqué mardi, en conférence de presse, le directeur artistique du Festival Franco, Laurent Vandeputte, à qui la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures (FCDC) a confié les rênes du spectacle du 15 août.

On y entendra nombre de chansons des deux têtes d'affiche, Roch Voisine et Kevin Parent, mais aussi tout un répertoire acadien allant du plus folklorique au plus moderne, a laissé entendre M. Vandeputte en évoquant un spectacle plus « festif » qu'historique, où Lisa LeBlanc a toutes les chances de côtoyer la saga d'Évangéline.

Les Canadiens saluent l'Acadie débutera à 20 h 30. Ce spectacle de 2 h est entièrement gratuit, tout comme les activités connexes prévues plus tôt. 

Deux tintamarres

Le concert sera précédé de deux tintamarres, ces défilés aussi joyeux que bruyants, typiquement acadiens, où l'on s'amuse à tambouriner sur  des casseroles et des chaudrons afin de rappeler à tous que la diaspora acadienne est toujours bien vivante, malgré la déportation historique de ses ancêtres.

Pour les Acadiens Le tintamarre est « une excuse pour faire du bruit » et faire résonner « la présence » d'un peuple qui est un « modèle de résilience au Canada », a ainsi évoqué la responsable de l'Association acadienne de la région de la Capitale nationale, Marie-Hélène Edie.

Près d'un million de Québécois seraient de descendance acadienne, a pour sa part expliqué Monique Collette, qui siège sur le c.a. de la FCDC.

Le cortège démarrera à 18 h, devant le Parlement d'Ottawa, et aboutira au parc jacques-Cartier. De 10 h à 13 h, un premier tintamarre aura réuni 700 jeunes de la région d'Ottawa-Gatineau, qui déambuleront entre les sculptures horticoles de MosaïCanada, avant de profiter d'un spectacle jeunesse et d'un pique-nique électronique organisés sur le site.

« Sans les Acadiens, il n'y aurait pas de MoaïCanada », a d'ailleurs indiqué la fondatrice de l'événement horticole, Lise Cormier, en faisant valoir ses racines acadiennes, et notamment son ancêtre Thomas Cormier, qui a atterri au Québec durant le Grand Dérangement. Mme Cormier en a profité pour dévoiler que MosaïCanada s'apprête à recevoir son 500 000e visiteur ce mercredi.

Bien qu'un tintamarre soit organisé à Ottawa depuis des années, c'est la « première fois qu'il sera célébré officiellement » dans la région, a indiqué Mme Collette. C'est aussi la première fois qu'il prendra une telle ampleur dans la région de la capitale, a certifié Dan Smith, sous-ministre adjoint de la ministre Mélanie Joly, dont le portefeuille, Patrimoine canadien, a accordé 400 000 $ à la tenue de ces festivités. L'initiative Les Canadiens saluent l'Acadie s'inscrit d'ailleurs dans le cadre des célébrations entourant Canada 150.

Pour y aller

Parc Jacques-Cartier

15 août, de 10 h à 22 h 30

www.canada15août




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer