Tour du monde en 152 photos

Pour la dixième année consécutive, les photos primées... (PATRICK WOODBURY, LeDroit)

Agrandir

Pour la dixième année consécutive, les photos primées du concours international World Press Photo sont exposées au Musée canadien de la guerre jusqu'au 13 août.

PATRICK WOODBURY, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la dixième année consécutive, les photos primées du concours international World Press Photo sont exposées au Musée canadien de la guerre jusqu'au 13 août. Zoom sur la crème du photojournalisme inspiré, engagé et parfois très risqué.

Cette année, le premier prix du concours a été attribué au photographe turc Burhan Ozbilici pour le cliché pris sur le vif de l'assassinat de l'ambassadeur russe à Ankara. Scène théâtrale où le meurtrier, arme au poing, lève le doigt en signe de victoire alors que sa victime gît au sol. Un cliché plus tôt, Andrey Karlov s'exprimait au pupitre d'une conférence de presse donnée au vernissage d'une exposition. Une demi-silhouette se dessine sagement en arrière-plan : le futur assassin. Quelques photos plus tard, les convives se terrent dans les recoins de la salle. La violence de cette mise en scène contraste avec la froideur du lieu, géométriquement immaculé. Burhan Ozbilici, photographe de l'Associated Press assistait par hasard à l'événement. Au péril de sa vie, il a eu le réflexe de dégainer son objectif au moment fatidique.

« Cette image représente la haine de notre époque », a justifié le jury en lui remettant le premier prix dans la catégorie Reportages, puis en lui décernant la Photo de l'année.  

Les autres images de meurtres - toujours nombreuses dans cette exposition - sont bien moins hygiéniques. Le fil rouge sang relie les victimes de l'attentat suicide perpétré à l'hôpital civil de Quetta, au Pakistan, à celles des conflits armés qui perdurent en Afghanistan, en Irak et en Libye. Rouge aussi, la tête de rhinocéros amputée de sa corne dans la photo de Brent Stirton qui dénonce le massacre animal en Afrique du Sud. Rouge vif, le gilet de sauvetage des migrants flottant sur les eaux de la Méditerranée dans la série marine de Mathieu Willcocks. Des corps se débattent dans les flots, d'autres sont déjà noyés alors que les plus chanceux restent entassés sur des embarcations de fortune. 

Le bilan de l'année écoulée n'est jamais guère reluisant dans une telle exposition, légitimement présentée au Musée de la guerre. Heureusement, quelques clichés offrent d'autres horizons : la tendresse d'une main maternelle sur le visage d'une fillette (dans un camp de réfugiés en Irak), les couleurs émeraudes d'une tortue immergée (et enchevêtrée dans un filet de pêche), une mosaïque de papillons monarques (surpris par une tempête de neige). Parmi les 45 photographes sélectionnés, trois sont Canadiens : Amber Bracken, d'Edmonton, a séduit le jury dans la catégorie Sujets contemporains (reportages) avec sa magnifique série sur les manifestations de groupes autochtones contre le projet de Dakota Access Pipeline à Standing Rock. Giovanni Capiotti, un Italien établi à Toronto, s'est distingué en premier prix dans la catégorie Sports (reportages) et Darren Calabrese en troisième prix pour ses images d'une athlète handicapée. 

Cette année, trois photographes font entrer leur pays dans la compétition pour la toute première fois : le Pakistan grâce à Jamal Taraqai, les Philippines, à Noel Celis et la Roumanie à Vadim Ghirda. À la World Press Photo Exposition 2017, plus de 5 000 photographes et photojournalistes ont soumis leur travail ; le jury a décerné des prix à 45 d'entre eux dans huit catégories : Sujets contemporains, Vie quotidienne, Information générale, Projets à long terme, Nature, Protagonistes de l'actualité, Sports et Spots d'information.

POUR Y ALLER :

Quand ? Jusqu'au 13 août

Où ? Musée canadien de la guerre

Renseignements ?

819-776-7000 ;

www.museedelaguerre.ca




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer