Ouvrir de nouvelles perspectives au CNA

Le nouveau Centre national des arts (CNA)... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Le nouveau Centre national des arts (CNA)

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Centre national des arts rénové et agrandi rouvrira ses portes pour son inauguration officielle les 1er et 2 juillet. L'occasion d'une visite guidée dans ce bâtiment dont l'architecture imposante a été marquée par le « brutisme » des années 60.

Du béton, certes, auquel s'ajoutent désormais bois, pierre et grandes baies vitrées ouvrant sur la ville. Après 12 mois de travaux, le CNA dévoile ses nouveaux atours à la presse, en visite anticipée.

Les principales doléances du public ont été entendues : il y aura trois fois plus de toilettes qu'auparavant. Mais c'est surtout l'atrium que les journalistes ont pu découvrir, mercredi, élément phare du projet de renouvellement architectural entrepris par l'architecte canadien Donald Schmitt. Ce dernier a notamment transposé l'entrée principale, alors cachée derrière le canal, sur la rue Elgin et amélioré la luminosité des aires latérales.   

« Quand le bâtiment a été construit à la fin des années 60, il reflétait l'idée d'une culture élitiste, à l'image d'un fort pour les arts, analyse l'architecte Donald Schmitt. Aujourd'hui, nous voulons un espace invitant, lumineux et ouvert sur le monde. »

Les passants de la rue Elgin auront déjà remarqué la tour de verre façon aquarium de la façade principale, élément architectural phare du nouveau dessin. « Plusieurs lieux importants de la ville intègrent une tour, à l'instar du Parlement et du Musée des beaux-arts du Canada », justifie l'architecte soucieux d'une intégration dans le paysage urbain et d'une fusion entre styles (dé)passés et modernes.  

Malgré la subvention fédérale de 110,5 millions $ pour moderniser l'institution ambassadrice des arts vivants dans la capitale nationale, il n'était pas question de tout raser. Le mot d'ordre ? « Améliorer l'ancien bâtiment, ne pas le camoufler mais en faire un nouveau partenaire plus chaleureux », explique M. Schmitt.

La progression des rénovations s'effectuera en deux autres phases avec l'inauguration, dès l'automne, du deuxième étage de l'atrium hébergeant de nouvelles salles de réception ainsi que la mise en service de la Quatrième Salle revampée pour ses concerts-cabarets. Enfin, la dernière phase inclut l'ouverture d'une salle de 600 places avec vue imprenable sur le canal Rideau, en février 2018.  

Il aura d'ailleurs fallu donner un coup d'accélérateur aux travaux afin que la première phase du projet soit livrée à temps pour la fête nationale, et non à la date anniversaire des 50 ans du CNA, en 2019, comme il était initialement prévu. 

Le projet s'accompagne aussi d'un agrandissement majeur de l'espace de 8000 pieds carrés qui abritera événements communautaires et activités éducatives. Les départements de danse et théâtre entrevoient déjà de nouvelles perspectives à leurs programmations en imaginant comment investir ces zones périphériques aux grandes salles.   

« Ces changements contribuent à accroître considérablement notre espace locatif, se réjouit le président et chef de la direction, Peter Herrndorf. Les revenus à en tirer pourront être réinvestis dans la programmation artistique du CNA. Nous comptons beaucoup sur cet investissement. »

Activités spéciales pour les 1er et 2 juillet

Si la grande cérémonie d'inauguration du CNA en présence du prince Charles et du gouverneur général du Canada David Johnston est réservée à une poignée d'invités triés sur le volet, le public pourra accéder aux nouveaux espaces dès 15 h, samedi. L'Orchestre du CNA s'y produira - gratuitement - pour deux concerts d'une heure dans la grande salle Southam à 16 h et à 20 h,  animés par l'ancienne paralympienne et aujourd'hui sénatrice Chantal Petitclerc, avec Jan Lisiecki, James Ehnes, Dione Taylor et Daniel Clark Bouchard. Au programme : Rachmaninov, Strauss, Mendelssohn et Mozart, entre autres. Le CNA accueillera aussi un choeur de 300 jeunes de tout le Canada appelé Unisong. À 18 h, samedi, l'école de Ballet national du Canada offrira un spectacle de danse ouvert à tous sur la scène du foyer du canal.

Le 2 juillet, les activités gratuites se poursuivront toute la journée, de 10 h à 22 h, avec notamment des prestations de Geneviève RB et Alain Barbeau (11 h 45), une zone de bricolage pour les enfants, des numéros des Dakhká Khwaán Dancers, ainsi qu'une prestation de la chanteuse franco-ontarienne Céleste Levis (18 h). Les activités s'achèveront vers 22 h avec le spectacle solo 15 X LA NUIT du chorégraphe Paul-André Fortier, à l'entrée du CNA, sise rue Elgin. 

Renseignements : cna-nac.ca




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer