Maison de la culture: tapis rouge pour le country

La programmation 2017-2018 de la Maison de la... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

La programmation 2017-2018 de la Maison de la culture de Gatineau (MCG) a été dévoilée lundi soir par le nouveau directeur général des lieux, Steve Fournier, en présence d'une vingtaine d'artistes qui remonteront sur les planches au fil de la saison.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La musique country trouvera cette année ses quartiers de noblesse à la salle Odyssée. La programmation 2017-2018 de la Maison de la culture de Gatineau (MCG) a été dévoilée lundi soir par le nouveau directeur général des lieux, Steve Fournier, en présence d'une vingtaine d'artistes qui remonteront sur les planches au fil de la saison.

Ne cachant rien de son appréciation pour la musique new-country, Steve Fournier a invité pour le 29 janvier un des phénomènes du genre : Tim Hicks. L'Ontarien sert de pierre angulaire à la toute nouvelle Série country, constituée de Paul Daraîche (26 avril 2018) Renée Martel (31 mai 2018) et Véronique Labbé (27 novembre, en formule cabaret... avec une première partie « locale », assurée par Ghys Mongeon). Même le Cirque Éloize mettra son chapeau de cowboys, dans un nouveau spectacle, Saloon, à venir le 14 avril 2018.

Le passage de Tim Hicks en Outaouais a été facilité par une collaboration avec le Festival western de St-Tite, rappelle Steve Fournier, pour qui cette série country montre que la MCG est à l'écoute  des « tendances » actuelles. 

Mais M. Fournier est surtout fier d'un autre partenariat, quant à lui signé avec la Commission scolaire des Draveurs, qui lui permettra de présenter une douzaine de spectacles à la polyvalente Nicolas-Gatineau, tout en contribuant à améliorer la persévérance scolaire (lire ci-dessous).

Le directeur général dit s'être efforcé d'imprimer sa patte et sa personnalité - notamment à travers « quelques petites nouveautés » tout en veillant à assurer une transition en douceur, après le règne de Julie Carrière. Le plus important « c'était de garder les éléments qui fonctionnent extrêmement bien à la MCG », indique-t-il en mentionnant d'emblée « les gros canons de l'humour ».

Humour

En tête de liste des ténors de l'humour qui présenteront du nouveau matériel à Gatineau : Louis-José Houde, avec LJH préfère novembre (du 27 au 30 juin et du 5 au 8 juillet) et Peter MacLeod, qui s'annonce Libre en juillet (du 20 au 22 et du 27 au 29). 

Dans la liste figurent aussi Jérémy Demay (Vivant ; 2 novembre), Laurent Paquin (Déplaire ; 18 novembre) Daniel Lemire et Pierre Verville en duo (22 novembre), Les Zapartistes (Zap 21, la revue du 21e siècle ; 13 janvier 2018), Dominic et Martin (24 janvier 2018) et Guy Nantel (Nos droits et nos libertés ; 8 février 2018).

En formule cabaret défileront les humoristes Sam Breton (29 novembre), Corbeil et Maranda (4 décembre) et Fred Dubé (5 décembre), ainsi que sept nouvelles soirées mensuelles de lundis Juste pour rire (JPR) - désormais animées par le Gatinois Alex Bisaillon - qui débutent le 23 octobre. 

La Franco-Ontarienne Katherine Levac présentera Velours les 15 et 16 mai 2018, en plus des représentations de novembre prévues à guichets fermés.

Bons coups

Steve Fournier peut s'enorgueillir d'avoir réussi à attirer la tournée d'adieux d'Angèle Dubeau et la Pietà (11 novembre) ainsi que le conteur Fred Pellerin, qui poursuit les aventures abracadabrantes des Caxtoniens dans Un village en trois dés (14-15 juin 2018).

Les bons coups se poursuivent au sein du volet Chanson : le 12 novembre, Daniel Lanois proposera un spectacle très francophone, souligne M. Fournier. Se distinguent aussi les noms de Karen Young et Coral Egan (Mère et fille ; 23 novembre) et Daniel Bélanger (Paloma ; 25 novembre), ainsi que trois mégaproductions musicales.

Très attendue, Grease prendra l'affiche du 4 au 20 août, au fil de 15 représentations. Cette version de Brillantine met en vedette et Jason Roy-Léveillé et Annie Villeneuve, laquelle reviendra le 17 novembre avec son spectacle solo (5). 

Les 4 et 5 avril 2018, Hélène Bourgeois-Leclerc, Laurent Paquin et 19 autres artistes entonneront les airs classiques de Demain matin, Montréal m'attend, pièce culte du théâtre musical. De son côté, la troupe gatinoise Top Passion présentera son nouveau spectacle à grand déploiement, au titre intrigant : Cléopâtre : le roi est une femme (20-21 octobre).

Chanson

Les planches de la salle Odyssée attendent Geneviève Leclerc (31 octobre) ; Maxime Landry (30 novembre), Damien Robitaille (7 décembre), puis, en 2018, La Chicane (16 janvier), Tocadéo (17 janvier), Isabelle Boulay (9 février). Entre les deux : le spectacle de Noël de The Lost Fingers (14 décembre) et Une tradition en chanson (17 décembre), qui réunit entre autres Brigitte Boisjoli et Laurence Jalbert. 

À ce volet musical s'ajoutent Matt Laurent (28 novembre) et le tandem gatinois Geneviève RB et Alain Barbeau (6 décembre), accueillis au foyer, ainsi que des supplémentaires pour Mario Pelchat (10 novembre) et René Simard (25 février 2018).

Théâtre

Plusieurs grosses productions théâtrales itinérantes sont au rendez-vous. On pourra rire en compagnie de Feydeau (Chat en poche, mettant en vedette Vincent Bilodeau) et de Molière (Les Fourberies de Scapin, avec André Robitaille et Benoît Brière. David Boutin et Isabelle Brouillette partageront l'affiche de Baby-sitter, comédie écrite par la Gatinoise Catherine Léger. Micheline Bernard et Rémy Girard défendront Qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu ?, mis en scène par Denise Filiatrault. Marcel Leboeuf, Claude Prégent et Pierrette Robitaille seront de la comédie canine Sylvia.

Dans le registre dramatique, on pourra plonger - deux fois - dans le répertoire d'Arthur Miller. Serge Denoncourt revisite Mort d'un commis voyageur, pièce grâce à laquelle Marc Messier foulera pour la première fois de sa vie les planches de la MCG, précise Steve Fournier. Lorraine Pintal dirigera quant à elle Maude Guérin, François Papineau et Mylène St-Sauveur dans Vu du pont. Et Race de David Mamet prend l'affiche les 23 et 24 février 2018, avec Benoît Gouin et Gabriel Sabourin.

Renseignements : 819-243-2525 ; salleodyssee.ca

En outre, Joël Legendre présentera son spetacle de variétés Showtime le 18 avril ; le magicien Alain Choquette viendra mystifier le public gatinois (14 novembre) ; un après-midi sera consacré à Marcel Pagnol (le 22 octobre, en présence du petit-fils du cinéaste) ; Gatineau prend la scène est reconduit dans sa nouvelle formule estivale, place de La Cité, parrainée cette année par France D'Amour. 

Les tout-petits pourront profiter du Livre de la jungle (13 juillet) et des nouveaux spectacles d'Arthur L'Aventurier (28 janvier 2018) et d'Annie Brocoli (18 mars), ou revoir les Ari Cui Cui et Daniel Coutu.

Les billets sont disponibles à compter de ce mercredi 26 avril à 10 h, sauf pour les détenteurs de la carte Odyssée, qui y ont d'ores et déjà accès.

Renseignements : 819-243-2525 ; salleodyssee.ca

Une diffusion hors les murs étendue

La salle Odyssée fermera ses portes cet automne, afin de procéder à des rénovations cosmétiques majeures, mais la MCG continuera de diffuser des spectacles hors les murs tout au long des travaux - et au-delà - via la « Scène PNG ». Grâce à une entente signée avec la Commission scolaire des Draveurs (CSD), le diffuseur municipal fera rayonner des artistes dans l'auditorium la polyvalente Nicolas Gatineau (PNG), un espace « flambant neuf » qui peut accueillir 508 personnes, soit quelque 200 spectateurs de plus que la salle Jean-Despréz, rappelle le DG de la MCG Steve Fournier. Ouverte au grand public, la Scène PNG cible les amateurs de découvertes. Cet automne, les chanteurs King Melrose, Koriass, William Deslauriers, Étienne Drapeau, Travis Cormier défileront sur ses planches, mais aussi les humoristes Sylvain Larocque, François Massicotte et Étienne Dano ainsi que le ténor-humoriste Steeve Diamond et le quatuor QW4RTZ. Elle accueillera en outre les supplémentaires de plusieurs autres humoristes, ainsi qu'un spectacle gratuit (celui de Francine Lareau), lors des Journées de la culture. Sur chaque billet vendu dans le cadre de Scène PNG, 2 $ seront reversés à la Commission scolaire des Draveurs, afin de soutenir les différents programmes concentrés en arts que propose l'établissement scolaire, précise M. Fournier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer