Volta, sport et haute voltige

Dans Volta, le Cirque du Soleil conserve sa signature... (La Presse)

Agrandir

Dans Volta, le Cirque du Soleil conserve sa signature circassienne par des performances acrobatiques traditionnelles exceptionnellement agrémentées de sport d'action (vélo, notamment).

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Montréal - Des sauts périlleux en vélo BMX, du bungee, du patin à roulettes...Un nouveau parc d'attraction à Gatineau ? Non, le nouveau spectacle du Cirque du Soleil, à l'affiche du 3 au 27 août à Gatineau. 

Revendiquant un virage urbain jusqu'au bout du guidon, Volta a dévoilé trois extraits de son contenu à la presse, mardi à Montréal. Mise en bouche prometteuse pour cette nouvelle production gonflée d'adrénaline et de sports encore jamais vus sous chapiteau. On nous promet même un numéro de suspension par les cheveux...

Plantée à l'angle du pont Portage et de la rue Laurier, la tente torsadée du Cirque bénéficiera d'une vue imprenable sur le Parlement et la rivière des Outaouais. 

La scène, plus profonde qu'à l'accoutumée, a été conçue pour accueillir un roulodrome (skatepark) en grandeur nature doté de rampes transparentes qui donnent l'illusion que les vélos vous foncent dessus. 

Dans un autre tableau, la corde à sauter se vrille dans une ambiance futuristico-hip hop survoltée avant de se transformer en fouet. Mais il y a aussi des scènes plus intimes, à l'instar de ce tendre duo inattendu entre une danseuse classique et...un vélo flatland ! Qui des deux tournoiera le plus longtemps ? 

Dans Volta, le Cirque du Soleil conserve sa signature circassienne par des performances acrobatiques traditionnelles exceptionnellement agrémentées de sport d'action (vélo, notamment). 

Quant aux costumes, toujours très inventifs dans les productions du Cirque, ils varient du camouflage militaire à la tunique froufroutante vénitienne, aux haillons savamment agencés mais toujours très colorés. Bref, une garde-robe bigarrée dont on se demande sur quelle trame narrative elle pourra bien défiler. 

Car le résumé de l'histoire laisse plutôt dubitatif : s'appuyant sur le thème de «l'authenticité comme antidote à la superficialité», le récit met en scène un animateur de jeu télévisé aveuglé par une quête de célébrité qui l'aurait coupé de sa véritable essence. Confronté à ses souvenirs d'enfance, l'égaré multiplie les rencontres (prétexte au défilé de personnages en tout genre) déterminantes dans sa transformation pour se retrouver. 

Cette production est chapeautée par les jeunes concepteurs Bastien Alexandre (auteur et metteur en scène) et Jean Guibert (directeur de création), duo bien rodé au spectacle sportif puisqu'il a signé la cérémonie d'ouverture des Jeux panaméricains de 2015. La création de Volta a nécessité deux ans de travail pour mettre en scène 46 artistes internationaux. Il s'agit de la 41e production originale du Cirque depuis sa fondation en 1984. 

POUR Y ALLER :

Quand ? Du 3 au 27 août à Gatineau

Où ? Angle du pont Portage de la rue Laurier

Renseignements : https://www.cirquedusoleil.com/fr




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer