L'ÉMI s'invite au Festival de BD de Bonne Mine

L'honorable Roland Pageau, maire de L'Île à l'os,... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

L'honorable Roland Pageau, maire de L'Île à l'os, et le collectif FBDBM

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le festival qui n'existait pas: voilà qui aurait fait un joli titre pour une aventure de la BD Philémon, l'impossible Naufragé du A de Fred. On est tenté de l'accoler au travail d'une dizaine d'étudiants du programme BD de l'École multidisciplinaire de l'image (ÉMI).

Ceux-ci participeront à un «festival qui n'aura pas lieu», mais qu'ils ont pourtant mis sur pied de la façon la plus réaliste possible, en s'amusant à rendre floue la ligne entre fiction et réalité. 

Ces étudiants ont lancé lundi soir, au bar Minotaure, l'ouvrage collectif L'île à l'os. Leur recueil de 88 pages réunit leurs travaux et les dessins d'une quarantaine d'auteurs québécois, autour d'une thématique commune. Le thème ? Leur (fausse) participation à la plus récente édition du Festival de BD de Bonne Mine (FBDBM), lequel s'est (virtuellement) tenu en 2016 sur L'île à l'os, dans le Bas St-Laurent. 

Bien que cette bourgade n'a d'autre réalité que l'imagination fertile des étudiants de l'ÉMi, son maire fantoche, l'honorable Roland Pageau, a même fait le voyage jusqu'à Gatineau (en ski-doo, comme un témoignent des photos postées sur Facebook) pour y dévoiler en grande primeur la programmation du prochain festival. 

Dans la liste des invités d'honneur se glissent les prestigieux noms de René Goscinny - pourtant décédé depuis 1977 - et Philippe Druillet, fondateur de Métal Hurlant», ainsi que les Québécois Jimmy Beaulieu et Henriette Valium.

Une quarantaine d'auteurs du Québec figurent dans la liste des futurs invités du festival. L'ÉMI y enverra une belle délégation constituée d'enseignants (Sylvain Lemay, Réal Godbout, Marc Tessier, Zviane et Jacques Samson) et d'une douzaine de bacheliers du programme (parmi lesquels Julien Paré-Sorel et Stanley Wany) et de neuf étudiants actuels : Vicky Fortin, Alèxe Bourassa-Couture, Jacob Doyon, Charlotte Préville, Maude Robert, Catherine Michaud, Anne-Sophie Legrand, Danika Sincennes et Raynal Jacquemin.

Ces étudiants «actuels» seront donc en «stage», les 28 et 29 août 2017 à Bonne Mine, village ainsi nommé en raison de ses mines de graphite, explique Marc Tessier, qui est l'un des maîtres d'oeuvre de ce sympathique canular.

Même s'il s'agit d'un exercice de marketing destiné à attirer l'attention autour de la BD L'île à l'os, le FBDBM ne saurait être résumé à sa seule dimension virtuelle, sourit M. Tessier. Car même s'il n'a jamais eu lieu, «le festival existe» bel et bien dans l'imagination de ses étudiants qui «planchent » sur le projet depuis plus d'un an, et «certains de ses éléments sont devenus très concrets, comme sa programmation», son affiche, et ce maire presque tangible - précise-t-il, tandis que le journaliste essaie de démêler le vrai du faux. 

Les organisateurs tiennent à «garder l'illusion» jusqu'au bout, explique-t-il. «On s'est amusés à jouer avec des éléments amusants, parfois même absurdes, mais il y a un fond sérieux derrière la démarche, notamment en ce qui concerne l'élaboration des conférences et des activités qui (n')auront (pas) lieu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer