L'ultime saison de Julie

Bien entourée par Richard Séguin et Jean-Michel Anctil,... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Bien entourée par Richard Séguin et Jean-Michel Anctil, Julie Carrière a présenté sa dernière programmation à titre de directrice générale de la Maison de la culture de Gatineau. Une programmation qui ratisse large.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fidèle à ses habitudes, l'humoriste Jean-Michel Anctil a choisi l'Outaouais pour venir casser son nouveau spectacle. Jean-Michel sera ainsi présenté à la Maison de la culture de Gatineau (MCG) les 18,19, 20, 25, 26 et 27 août, avant même d'être vu à Montréal, s'est réjouie lundi la directrice générale des lieux, Julie Carrière.

«Il va vraiment falloir que je contienne mes émotions, ce soir», confessait Mme Carrière, quelques heures avant le dévoilement officiel de la programmation de la prochaine saison. 

La gestionnaire, qui quittera ses fonctions le 1er septembre, après 15 années passées à la tête de la MCG, était fébrile à l'idée de monter sur la scène de la salle Odyssée, pour y dévoiler cette ultime saison présentée sous son égide. 

Elle a animé la soirée en duo avec Jean-Michel Anctil. Les chanteurs Richard Séguin, Alex Nevsky, les 'divas' Natalie Choquette et France D'Amour ainsi que les humoristes François Léveillé, Simon Gouache, et Simon LeBlanc s'apprêtaient à la rejoindre sur scène pour donner aux abonnés un avant-goût de ce qui les attend.

Pour sa quinzième saison, la directrice générale a accordé une place de choix au théâtre et s'est assurée de ne pas laisser les humoristes faire de l'ombre aux chanteurs.

«Sur les 80 spectacles présentés, 60 sont des nouveautés; il n'y a presque pas de supplémentaires», note Mme Carrière.

Elle a reconduit la «pétillante»  formule cabaret - des spectacles intimes présentés dans le Foyer, dont les Lundis Juste Pour Rire -mais aussi Pascale Picard, Valérie Lahaie et Philippe Berghella. 

Elle a surtout ravivé - en la «revampant» - la série des «Rendez-vous mélomanes». Le public sera parfois installé directement sur la scène, de façon à apprécier certains artistes en tête à tête. L'occasion de s'immerger par exemple dans l'univers de Michel Cusson ou dans l'hommage à Oscar Peterson servi par le Rémi Bolduc Jazz Ensemble.

les Locomotives

En chanson, les têtes d'affiche s'appellent notamment Enrico Macias, Gregory Charles, Plume Latraverse, Catherine Major, Robert Charlebois, Ariane Moffatt, le Caboose Band, la tournée des idoles, Éric Lapointe, Renée Martel et Patrick Norman en duo, Tocadéo, le Beatles Story Band, Matt Dusk, Mario Pelchat (en version Bécaud), The Musical Box, Coeur de pirate et Emilie Claire Barlow, ainsi que la gang de Sept jours en mai et celle des Tannants.

Outre Jean-Michel Anctil, les locomotives de cette saison en humour sont Mariana Mazza (avec déjà trois dates annoncées pour Femme ta gueule, les 22 et 29 octobre puis le 24 novembre) et Pierre Hébert, dont Le goût du risque a séduit le public à l'aveugle, au point d'annoncer trois représentations (30 mars 2017 [complet]; 18 mai et 1er novembre). 

THÉÂTRE

Le public pourra venir cueillir Des fraises en janvier (30 septembre et 1er octobre) en compagnie de Stéphane Archambault et Isabelle Blais. Le Tartuffe de Molière sera confondu les 2 et 3 décembre. Pourquoi tu pleures...?, qui réunit Sophie Clément et Pierre Curzi, sera présenté les 20 et 21 janvier 2017.

Benoît Gouin et huit comédiens se partageront une cinquantaine de rôles dans Le tour du monde en 80 jours (7-8 avril 2017), mégaproduction «étourdissante» par laquelle le TNM revisite Jules Verne.

Raymond Bouchard sera la vedette de Représailles (24-25 février); Guylaine Tremblay celle d'Encore une fois, si vous permettez de Michel Tremblay (24-25 mars) et Jacques L'Heureux celle de Tribus de Nina Raine (12-13 mai 2017).

Des comédies plus légères sont aussi au programme: Drôle de couple avec Martin Drainville et Luc Guérin;  La liste de mes envies (6-7 décembre); L'emmerdeur, avec Normand D'Amour et Marcel Leboeuf, (6 mai).

25 bougies

La MCG, qui soufflera cette année ses 25e bougies à la fin février 2017, souligne cet anniversaire en proposant six spectacles à 25 $ (François Léveillée, Jean-Thomas Jobin, France D'Amour, Laurence Jalbert, Michaël Rancourt et Marie-Chantal Toupin) ainsi qu'un spectacle gratuit, réunissant Claude Prégent et Alain Lecompte en chansons (25 septembre, 15 h). 

Tout au long de l'année, des concours, expositions et quelques surprises - dont de nouveaux spectacles, «probablement» - s'ajouteront à l'offre. Un concours permettra à 25 détenteurs de la carte Odyssée de s'installer sur scène (avec un invité de leur choix) pour profiter d'un souper-spectacle durant la prestation du chanteur Christian Marc Gendron.

Gatineau prend la scène

La MCG récidive aussi avec la mouture de Gatineau prend la scène (GPS) testée l'été dernier. Des artistes émergents d'ici se produiront en première partie de Dominique Hudson, King Melrose, Sally Folk et Michel Rivard, les lundis de juillet, dans le cadre de la série «Côté jardin» présentée gratuitement et en plein air sur la place de la Cité. 

«Je tire ma révérence avec le sentiment du devoir accompli. Je laisse derrière moi une organisation en excellente santé, qui a connu une croissance constante. On est passé d'un budget de moins de un million $ à 5 millions $ et de 60 spectacles par année à environ 200», souligne la directrice générale, fière que «les citoyens se soient appropriés» la MCG.

Les billets seront disponibles à partir du 27 avril à 10 h (www.salleodyssee.ca; 819 243-2525). 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer