Le Minotaure s'installe dans le Vieux-Hull

C'est dans l'édifice du bar Le Bistro que... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

C'est dans l'édifice du bar Le Bistro que sera aménagée le Minotaure.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un nouveau bar pouvant accueillir des spectacles est en passe de voir le jour dans le Vieux-Hull. L'établissement, qui s'installera à l'emplacement du Bistro, au 3 de la rue Kent, s'est incorporé au Registraire des entreprises du Québec le 15 décembre dernier, sous le nom de Minotaure.

Trois partenaires d'affaires se partageront la gestion de Minotaure: Tristan Arnaud, l'actuel propriétaire du Petit Chicago, situé à quelques coins de rues, en est l'actionnaire principal. Ses deux partenaires sont les promoteurs de spectacles Philippe Roy et Steven Boivin, coresponsables de L'Ambassade culturelle, une boîte de diffusion de spectacles de musique alternative lancée en janvier 2015 pour développer l'offre musicale à Gatineau.

L'Ambassade culturelle programme une vingtaine de spectacles par an, jumelant artistes locaux ou émergents à des artistes un peu plus établis, pour l'essentiel québécois. La plupart de ces artistes invités par L'Ambassade se produisaient au Petit Chicago. L'Ambassade a établi l'an dernier un partenariat avec le Festival Outaouais Émergent (FOÉ) - dont Steven Boivin a assuré la direction artistique, ces deux dernières années.

M. Arnaud est lui aussi bien au fait des réseaux de diffusion artistique, lui qui a géré pendant cinq ans la programmation artistique du Petit Chicago, et qui a également été directeur technique du FOÉ plusieurs éditions d'affilée.

M. Arnaud a refusé mercredi de dévoiler la date à laquelle Minotaure ouvrira ses portes, se contentant de dire qu'il a «déjà son permis d'alcool», et que cette ouverture officielle est pour «très bientôt». 

Les propriétaires comptent annoncer la date lundi, en même temps qu'ils dévoileront les noms des premiers groupes à monter sur scène.

Adamus en mai

On sait toutefois que le chanteur Bernard Adamus sera l'un de ces invités.

En effet, l'étiquette de disques montréalaise Grosse Boîte (qui s'occupe entre autres de Jean Leloup, Les Soeurs Boulay et Coeur de pirate) annonce déjà, sur son site Internet, qu'Adamus s'arrêtera à Le (sic) Minotaure, à Gatineau, le 21 mai prochain. M. Arnaud a confirmé qu'il s'agissait bien de son établissement.

«On est presque prêts. Il reste quelques ajustements mineurs à faire, repeindre, changer les lampes, et rendre ça beau, mais on ne fait pas de rénos. Le bar et les murs restent à la même place: ce sera tout pareil qu'avant, sauf qu'on ne reconnaîtra plus la place», a-t-il indiqué.

M. Arnaud et ses partenaires programmeront un spectacle par semaine, chaque samedi, et parfois un second, plus intime, en semaine. Il ne s'agira donc pas d'une salle de spectacles à proprement parler, précise-t-il.

La programmation artistique du Petit Chicago ne migrera pas au Minotaure: «C'est une offre qui va s'ajouter à celle du Petit Chicago», précise le tenancier, ravi de pouvoir à présent disposer d'une salle ayant une capacité d'accueil deux fois plus grande (400 places environ, plutôt que 250) que celle de son bar situé au bout de la promenade du Portage.

Il veut profiter de la situation plus centrale de Minotaure pour que ce bar «soit plus grand public. Je ne veux pas que ça empiète sur le Petit Chicago. Au contraire, je tiens à ce que le Petit Chic' conserve son cachet, disons... "caché"».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer