La CCN dit «oui, mais...» au CNA

La modernisation de 110 millions $ du Centre national des arts (CNA) a obtenu... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

La modernisation de 110 millions $ du Centre national des arts (CNA) a obtenu l'aval de la Commission de la capitale nationale (CCN). Il s'agit de l'étape finale en vue de sa construction prévue ce printemps, pour une inauguration lors des célébrations du 150anniversaire de la Confédération, le 1er juillet 2017.

«C'est un projet important qui n'avait pu être réalisé pour le centenaire, et nous espérons maintenant qu'il sera réalisé à temps pour le 150e», a indiqué le président de la CCN, Russell Mills, visiblement heureux de la décision du conseil d'administration.

Lors de leurs discussions, mercredi, les membres du conseil ont exprimé leur satisfaction de voir les changements qui viendront transformer la façade, qui sera tout en verre, en plus des nombreuses améliorations faites à l'édifice.

Malgré un vote unanime, le conseil d'administration a donné son approbation sous certaines conditions, notamment sur des enjeux liés à l'aménagement de la partie nord du site, du réseau de pistes cyclables entourant l'édifice, de même que sur l'éclairage et les messages qui seront projetés sur les parois extérieures du bâtiment. 

Quelques réserves

Plusieurs membres du conseil ont émis des réserves sur la possibilité que des marques de commerce soient affichées sur l'édifice et ont décidé d'adopter une motion distincte pour demander à ce que cette question puisse être étudiée avec la direction du CNA, ce qui sera sans conséquence sur le projet de construction qui pourra aller de l'avant. 

«L'affichage extérieur, en particulier sur le mur situé en face du Monument commémoratif de guerre du Canada, est un sujet sensible. Il faudra s'assurer que l'on tienne compte de cet élément», a indiqué le premier dirigeant de la CCN, Mark Kristmanson.

Oeuvre de l'architecte de renommée internationale Donald Schmitt, la nouvelle conception architecturale prévoit des salles de spectacles améliorées, des espaces publics consacrés à l'éducation et aux réunions et banquets, et une façade vitrée donnant sur la rue Elgin, qui donnera du panache à la Place de la Confédération et au Monument commémoratif de guerre, situé à quelques pas de là.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer