Les Malins plaisirs de Jhade Montpetit

Depuis 15 ans, Jhade Montpetit fait son petit bonhomme de chemin sur les ondes... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis 15 ans, Jhade Montpetit fait son petit bonhomme de chemin sur les ondes des radios régionales. Après un court séjour au 104,7 FM, l'animatrice «rentre à la maison», à Radio-Canada. Elle y a déjà été à la barre d'une émission sur Espace Musique, pendant quatre ans, avant de voir son poste emporté par les compressions budgétaires. Cette fois, elle s'apprête à reprendre le flambeau de Danièle Grenier, qui a récemment pris sa retraite, au micro de la matinale du samedi.

À 48 heures de la toute première mouture des Malins plaisirs qu'elle animera à compter de 7 h samedi, Jhade Montpetit «capote». «Je n'avais pas encore pensé à mon retour en ondes dans l'optique du décompte, confie-t-elle en rigolant. Je suis fébrile, mais c'est du bon stress!»

La «fille de radio», journaliste de formation, maman et conjointe de 37 ans est néanmoins consciente de «chausser des gros souliers».

«Danièle et Johanne (Samson, la réalisatrice des Divines Tentations) étaient très appréciées des auditeurs et avaient réussi à maintenir d'importantes parts de marché. Je vais donc m'installer en studio avec confiance, mais avec aussi beaucoup d'humilité. Ne serait-ce que parce que je suis très consciente que le changement fait souvent peur aux gens. Je suis la première à me sentir bousculée quand on change mes habitudes!»

Il faut dire que si elle a déjà navigué en solo ou été membre de l'équipage de Que l'Outaouais se lève, elle n'a encore jamais été «la capitaine dirigeant le navire». «Je vais devoir trouver ma place, mon ton, pour que la mayonnaise prenne!» déclare-t-elle avec entrain.

Mission: rajeunir l'auditoire

Car la trentenaire ne cache pas que de lancer une nouvelle émission représente un beau défi. D'autant que le réalisateur Michel Denis et elle ont eu «carte blanche» pour apporter leurs couleurs aux Malins plaisirs.

Cela dit, leur mandat est clair: attirer et, si possible, fidéliser un nouveau public, dans l'espoir avoué de rajeunir l'auditoire. On vise principalement les 35-45 ans. Le mot d'ordre de l'équipe: «cultiver les plaisirs intelligents!» clame la principale intéressée.

Pour ce faire, Jhade Montpetit sera entourée de Nicole Chiasson à l'information régionale et de Julien Morissette aux arts. Ce dernier produira aussi des capsules visant à faire découvrir Les travailleurs du samedi (un camelot du Droit ou encore un croque-mort, par exemple). Ces reportages seront notamment agrémentés des photos de Lévy L. Marquis, lors de leur mise en ligne sur Internet.

«De plus, nous aurons un reporter terrain, dont la tâche sera d'aller trouver, chaque semaine, les gens là où ils sont, entre 7 h et 11 h. Parce que ce n'est évidemment pas tout le monde qui peut rester en robe de chambre à la maison, le samedi matin. Il y a combien de parents qui sont déjà assis dans un aréna, parce que les enfants ont un entraînement de hockey, à 7 h? On va aller leur parler, pour qu'ils nous jasent d'eux... et qu'ils aient ensuite envie de nous écouter.»

Des collaborateurs de tous les horizons (incluant le directeur de l'Association coopérative d'économie familiale de l'Outaouais, René Coignaud, ou encore Sophie Cloutier, professeure de philosophie à l'université St-Paul) se joindront au noyau dur au gré de l'actualité.

«Je tiens à ce que le public se sente inclus dans nos échanges, que ce soit un esprit de table ronde qui prime. Nos invités vont donc passer l'heure entière avec nous, en studio, pour réagir et se relancer. Samedi, entre autres sujets que nous allons aborder, nous allons discuter d'éthique et de responsabilités face aux nouveaux arrivants que nous accueillons au pays avec Sophie, justement, annonce Jhade Montpetit. Mais on va également s'interroger sur les façons de réussir son intégration et peut-être apprendre quelques mots en arabe dans le détour!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer