»Dino Académie» au Musée de la nature

Dans le cadre du concours «Dino Académie», le... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Dans le cadre du concours «Dino Académie», le paléontologue Jordan Mallon et l'équipe du Musée de la nature invitent les visiteurs à choisir le prochain fossile de dinosaure qu'ils étudieront.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partager

Sur le même thème

Le Musée canadien de la nature a lancé  le concours «Dino Académie», qui offre la chance aux visiteurs de choisir quel sera le prochain fossile de dinosaure à être étudié par les paléontologues. Ces fossiles, recueillis en Alberta il y a plus de 100 ans, font partie de la collection du musée depuis des lunes, mais ils n'ont pas encore été étudiés.

La découverte de fossiles dinosaures a causé une véritable ruée en Alberta au début du vingtième siècle, raconte la conceptrice d'expositions du musée, Nicole Dupuis.

Des dizaines de chercheurs se sont mis à fouiller le sol à la recherche de vestiges de ces animaux préhistoriques. Avant d'être remis au musée, ces fossiles ont été enveloppés dans du plâtre afin de les protéger et les conserver.

Depuis cent ans, les paléontologues ouvrent donc les coques de plâtre une à une pour en extraire délicatement les fossiles. L'examen de chaque fossile peut parfois nécessiter plus d'un an. Résultat: quelque 200 d'entre eux sont encore entreposés dans l'édifice des collections du musée, dans le secteur Aylmer, à Gatineau. C'est le cas des cinq pièces exposées pour un mois dans la mezzanine du lanternon, au Musée canadien de la nature, à Ottawa.

«Ces cinq fossiles ont été trouvés par Charles Sternberg et ses fils, qui ont développé cette technique d'enveloppement avec du plâtre et de la jute. Les Sternberg ont pris des photos et rédigé des notes sur la plupart des fossiles et cette information nous aide à entamer l'étude de ces fossiles. On invite donc le public à venir voir les fossiles, à lire les notes descriptives et à choisir quel fossile on va ouvrir. Celui qui aura reçu le plus grand nombre de votes sera choisi et les paléontologues commenceront à l'extraire de sa coque pour l'examiner plus attentivement», explique MmeDupuis.

Le concours «Dino Académie» se terminera le 17 mars prochain.

Ctheriault@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer