Le Glebe ouvrira ses portes lors des jours fériés

Au moins 25% des commerces au détail du... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Au moins 25% des commerces au détail du Glebe comptent sur les touristes qui visitent les sites touristiques à proximité, comme le parc Lansdowne, estime la CAMO.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les touristes et les citoyens d'Ottawa pourront magasiner dans le Glebe lors des jours fériés. La Commission des affaires municipales de l'Ontario (CAMO) a donné son aval à la demande émise par la  Zone d'amélioration commerciale (ZAC) du Glebe.

L'exemption à la Loi sur les jours fériés dans le commerce de détail donne la possibilité aux commerçants qui le souhaitent d'ouvrir leurs portes à l'année - sauf à Noël, à Pâques et le Vendredi saint. Elle peut être accordée lorsqu'un secteur est considéré comme étant une destination touristique.

La ZAC du Glebe se réjouit de la décision rendue jeudi.

«Nous sommes heureux que nos membres aient maintenant la possibilité de choisir eux-mêmes si l'ouverture de leur commerce lors des jours fériés est bénéfique», a déclaré Andrew Peck, directeur général de la ZAC du Glebe.

La demande du Glebe répond aux critères touristiques, a indiqué la CAMO dans sa décision en affirmant qu'au moins 25% des commerces au détail du secteur comptent sur les touristes qui visitent les sites touristiques à proximité comme le parc Lansdowne et le canal Rideau.

De l'opposition

La demande du Glebe avait suscité de vives réactions en février dernier, sept conseillers municipaux s'y étant même opposés. 

Le président du Conseil du travail d'Ottawa (CTO) n'a jamais caché son opposition. «Nous respectons la décision, même si nous pensons que ce n'est pas la bonne. C'est un coup contre les travailleurs et les petites entreprises. La décision aura des effets négatifs sur la qualité de vie de la communauté», affirme le président de l'organisation, Sean McKenny.

Selon lui, les commerçants n'auront pas le choix de suivre la tendance si un concurrent ouvre ses portes. 

La ZAC du Glebe s'ajoute au marché By, à la rue Sparks, au centre Rideau, à la ZAC du centre-ville et à l'épicerie Loblaws de la rue Rideau, qui sont tous exemptés de la Loi sur les jours fériés dans le commerce de détail.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer