L'art de maîtriser ses médias sociaux

Pertinence, cohérence et constance, voilà les trois mots d'ordre quand il... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Geneviève Turcot

Collaboration spéciale

Le Droit

Pertinence, cohérence et constance, voilà les trois mots d'ordre quand il s'agit de bien gérer ses médiax sociaux à des fins commerciales.

Fondatrice de Miss Médias Sociaux, Nancy Perreault forme et épaule des entrepreneurs de petites et moyennes entreprises pour qu'ils tirent le meilleur parti des Facebook et autres comptes Instagram de ce monde. Mais c'est aussi à elle que revient souvent la tâche d'expliquer que la «magie» des médias sociaux demande du temps, de l'argent et surtout, de la patience.

«Mon rôle est que les entrepreneurs puissent devenir autonomes par rapport à leurs médias sociaux, que j'appelle des outils», précise cette entrepreneure, qui était en lice pour la micro-entreprise de l'année au dernier gala Excelor de la Chambre de commerce de Gatineau. Les gens ont l'impression qu'ils doivent absolument être partout, et surtout sur Facebook, mais avant tout chose, il faut d'abord savoir où est son client.»

Facebook vs LinkedIn

La fondatrice de Miss Médias Sociaux, Nancy Perreault... (Patrick Woodbury, Le Droit) - image 2.0

Agrandir

La fondatrice de Miss Médias Sociaux, Nancy Perreault

Patrick Woodbury, Le Droit

Nancy Perreault, qui est aussi formatrice, commence toujours par identifier avec ses clients les objectifs de leur présence sur les différents médias sociaux.

«C'est vrai que Facebook est le réseau le plus populaire, mais il ne faut pas négliger LinkedIn, qui est loin de se limiter à la recherche d'emploi. C'est un réseau utile pour trouver des partenaires d'affaires, des clients, mais c'est surtout un réseau pertinent pour établir sa notoriété. On dit souvent que LinkedIn, c'est un Facebook en cravate ! Pour un entrepreneur, c'est important de s'y établir  en tant qu'expert.»

Instagram

Nancy Perreault rappelle qu'Instagram, qui a été acheté par Facebook en 2012, est avant tout un réseau visuel. «Il peut être utilisé pour promouvoir une belle photo d'un billet de blogue de notre site, par exemple.»

Question de budget

Certes, l'inscription aux diverses plateformes sociales en ligne est gratuite. Mais y faire de la publicité peut engendrer des coûts importants. «Qui va prendre les photos ? Qui va écrire le contenu, s'assurer qu'il n'y a pas de fautes ? La rédaction et la création de contenu demandent du temps.» Il y a une fausse croyance voulant que faire de la publicité sur les réseaux sociaux ne coûte presque rien. Vrai que l'on peut investir, par exemple, seulement 5$ par jour sur Facebook pour promouvoir ses contenus, mais on n'ira pas très loin avec notre 5$, estime Nancy Perreault.

«Nous ne pouvons pas publier le même contenu sur tous nos réseaux. Il faut adapter son contenu à la plateforme utilisée. Du contenu qui doit être de qualité et qui ne peut pas être seulement à caractère promotionnel. Il faut prendre le temps d'établir une relation avec son audience cible avant d'essayer de leur vendre quelque chose», poursuit Nancy Perreault, qui suggère de maîtriser un premier réseau avant d'en ajouter un autre à sa liste.

L'importance du site web

«Ce que j'appelle la frénésie des likes sur Facebook ne vaut rien. Ça sert à quoi d'avoir 5000 J'aime si on n'interagit pas avec ces personnes ? Les gens qui aiment notre page peuvent devenir d'importants ambassadeurs pour notre image de marque, notre entreprise.»

La page Facebook ne peut se substituer au site internet, croit la jeune entrepreneure. «Facebook offre peu d'informations sur les gens qui fréquentent notre page, contrairement à un outil comme Google Analytics qui peut vraiment nous offrir beaucoup d'informations sur les clients qui visitent notre site internet. Et nous avons besoin de savoir d'où vient le client, combien de temps il reste sur notre page, etc. Ce sont des infos essentielles pour ajuster sa stratégie en ligne.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer