• Le Droit > 
  • Affaires 
  • > Collines-de-l'Outaouais: l'art, un moteur économique 

Collines-de-l'Outaouais: l'art, un moteur économique

Le territoire des Collines-de-l'Outouais peut compter sur un grand bassin... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Geneviève Turcot

Collaboration spéciale

Le Droit

Le territoire des Collines-de-l'Outouais peut compter sur un grand bassin d'artistes et d'organismes culturels. Selon Louise Marchildon, directrice par intérim du CLD des Collines-de-l'Outaouais, les arts sont l'un des moteurs de développement économique de cette région. Le Symposium Traces arts visuels de l'Ange-Gardien, le Festival des écrivains de Wakefield - La Pêche et la Triennale internationale des arts textiles font partie de la longue liste d'événements culturels qui entraînent des retombées économiques pour les municipalités de la MRC des Collines-de-l'Outouais.

La cueillette de l'asclépiade, appelée aussi soie d'Amérique, gagne également du terrain. Une entente avec l'entreprise américaine Monarch Flyway pourrait bientôt se solder par la construction d'un centre de transformation. «Cette fibre est utilisée comme duvet pour les douillettes, les oreillers ou pour les vêtements chauds», ajoute Louise Marchildon.

La MRC des Collines-de-l'Outouais mise aussi sur le dynamisme de son parc d'affaires situé à l'Ange-Gardien afin d'encourager le développement local. 

Le secteur récréotouristique demeure un grand pivot pour la région, à commencer par le projet de mise en valeur du parc du Sault-des-chats, un site qui chevauche les municipalités de Pontiac et Bristol. «Ce site a une grande valeur historique, il a servi de camps à plusieurs Premières nations.  C'est un gros projet qui est en train de devenir réalité.»

Le développement touristique de Notre-Dame-de-la-Salette est aussi parmi les objectifs. «La proximité avec la rivière La Lièvre offre de belles possibilités de développement récréotouristiques.»

La région a aussi la chance de compter sur son territoire la municipalité de La Pêche, identifié par Tourisme Outaouais, comme l'un des pôles majeurs de la région avec le Parc de la Gatineau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer