• Le Droit > 
  • Affaires 
  • > Valeur des résidences de l'Est ontarien: 5% de hausse d'ici 2020 

Valeur des résidences de l'Est ontarien: 5% de hausse d'ici 2020

Joyce Gravelle, de la Société d'évaluation foncière des... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Joyce Gravelle, de la Société d'évaluation foncière des municipalités

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La valeur des résidences augmentera en moyenne de 5% d'ici 2020 dans l'Est ontarien, selon la Société d'évaluation foncière des municipalités.

Les propriétaires résidentiels des Comtés unis de Prescott et Russell, de Stormont, Dundas et Glengarry, de même que dans la ville de Cornwall ont reçu - ou recevront sous peu - la mise à jour de leur évaluation foncière. Les municipalités se basent sur ces données pour établir leur taux d'imposition et calculer leurs revenus fonciers à chaque année.

Selon la mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois, ce qui est bon pour la municipalité n'est pas nécessairement bon pour les résidents. «La valeur des propriétés riveraines a explosé dans les dernières années, dit-elle. Il y a des propriétaires qui n'arrivent plus à payer les taxes sur leur nouvelle évaluation. Je comprends que c'est un revenu pour la municipalité, mais j'aimerais que la province propose quelque chose pour que ce soit équitable.»

Pour Joyce Gravelle, de la Société d'évaluation foncière des municipalités, le système en place repose sur l'évaluation actuelle et précise des propriétés que son organisme doit fournir aux municipalités.

«Les valeurs des propriétés riveraines sont évidemment plus élevées, mais on ne peut évidemment pas truquer les chiffres», a-t-elle fait valoir, mercredi, lors d'une présentation aux maires des Comtés unis.

Forte hausse dans le canton de Champlain

Dans les CUPR, c'est le canton de Champlain qui connaîtra la plus forte hausse de l'évaluation résidentielle au bout de quatre ans, soit 7,6%. La valeur moyenne d'une résidence dans le canton de Champlain passera ainsi de 205 000$ à environ 220 580$.

En revanche, le village de Casselman observera la plus faible hausse d'évaluation foncière d'ici 2020, à tout juste 1%. La valeur d'une résidence moyenne avoisine présentement 267 000$.

À Cornwall, les résidences verront leur évaluation augmenter en moyenne de 1,8% par année d'ici 2020, passant d'environ 169 000$ à un peu plus de 181 000$.

Quant aux Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry ce sont les propriétaires de North Stormont qui subiront la plus forte hausse de leur évaluation foncière, soit 2% en moyenne par année jusqu'en 2020. Dès lors, l'évaluation d'une maison passera en moyenne de 191 000$ à 206 000$.

Les propriétaires des cantons de South Dundas et South Stormont, eux, afficheront la plus faible augmentation de leur évaluation, soit moins de 1% par année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer