Kruger réduit ses émissions de GES

Produits Kruger espère réduire de 2700 tonnes ses... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Produits Kruger espère réduire de 2700 tonnes ses émissions de GES, ce qui équivaut à retirer 800 véhicules de la circulation.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'usine Produits Kruger de Gatineau vient d'obtenir 675 000 $ du gouvernement du Québec pour deux projets en efficacité énergétique qui équivaudront, en termes de réduction d'émissions de gaz à effet de serre (GES), au retrait de 800 voitures de la circulation.

L'aide financière a été accordée grâce au programme ÉcoPerformance du Fonds vert du gouvernement québécois. La ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, en a fait l'annonce, vendredi, en compagnie de ses collègues députés Marc Carrière, André Fortin, Maryse Gaudreault et Alexandre Iracà.

«C'est en ligne droite avec tout ce qui a été discuté au cours des dernières semaines à la conférence sur les changements climatiques à Paris», a souligné Maryse Gaudreault.

Le montant de 675 153 $ octroyé à Produits Kruger financera une bonne partie des projets, dont les coûts totaliseront 1,1 million $.

«C'est un choix d'inciter les entreprises à apporter des changements dans leurs façons de faire, a indiqué Stéphanie Vallée. Oui, ce sont des économies [sur les coûts en énergie pour les entreprises], mais pour arriver à ces économies-là, il y a quand même des coûts importants, alors le choix du gouvernement du Québec, c'est d'inciter les entreprises à faire ce choix-là, à adopter ce changement d'habitudes de consommation et à devenir des leaders face à d'autres entreprises.»

L'un des projets de l'usine gatinoise de Kruger consiste à améliorer la gestion des condensats, qui sont les liquides formés par condensation. «Produits Kruger utilise maintenant une partie du condensat sous forme revaporisée pour produire de la vapeur à basse pression, a expliqué Mme Gaudreault. Cette solution a pour effet d'augmenter la température des condensats accumulés dans le réservoir, réduisant ainsi l'énergie nécessaire à la réintroduction des condensats dans le dégazeur.»

Ce procédé permet donc, ultimement, de diminuer la consommation de mazout lourd et de gaz naturel de l'usine située sur la rue Laurier, dans le secteur Hull.

L'autre projet consiste à récupérer de la chaleur grâce à l'installation d'une douche de nettoyage à l'eau chaude, qui remplacera la douche de nettoyage à vapeur. Encore là, la consommation de mazout lourd et de gaz naturel sera réduite.

Le directeur général, région Est des Produits Kruger, Daniel Dumont, a remercié le gouvernement, en mentionnant qu'après la conférence de Paris, «il est inutile de dire que des projets comme ceux-là sont plus que jamais pertinents et nécessaires».

«Ce sont plus de 2700 tonnes d'émissions de GES qui seront réduites chaque année, a illustré la ministre Vallée. Ça équivaut à retirer 800 véhicules des routes.»

La ministre a également mentionné que plusieurs municipalités, établissements de santé et institutions scolaires ont profité d'une aide financière du Fonds vert du gouvernement du Québec ces dernières années pour des projets en efficacité énergétique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer