Karl Lavoie quitte la direction de la CCG

Le directeur général Karl Lavoie a annoncé vendredi... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le directeur général Karl Lavoie a annoncé vendredi qu'il quittait son poste après en être venu à une «entente mutuelle» avec le comité exécutif de l'organisation.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Chambre de commerce de Gatineau (CCG) essuie un autre départ au sein de sa haute direction en quelques semaines. Le directeur général Karl Lavoie a annoncé vendredi qu'il quittait son poste après en être venu à une «entente mutuelle» avec le comité exécutif de l'organisation.

Le départ de M. Lavoie survient deux semaines, jour pour jour, après la démission fracassante du président de la CCG, Antoine Normand. Le principal intéressé, en entrevue avec LeDroit, soutient que les deux événements ne sont pas liés. M. Lavoie, qui était à la direction de la CCG depuis huit ans, affirme plutôt vouloir effectuer un changement de carrière.

«Ce qui est certain, c'est que j'ai le goût de continuer à servir ma communauté, a-t-il indiqué. J'aurais aussi la possibilité de me lancer en affaires.»

Plusieurs envoient M. Lavoie au sein de l'appareil politique libéral nouvellement en place à Ottawa. Plusieurs ministres et députés sont toujours à la recherche de personnel politique.

M. Lavoie a passablement d'expérience dans le domaine. Il a auparavant travaillé dans les bureaux de Gilles Rocheleau, Marcel Massé et Marcel Proulx. M. Lavoie n'a pas voulu commenter cette possibilité.

Karl Lavoie avait été nommé à la direction de la CCG à l'époque de la présidente Marie-Andrée Pelletier. Durant son passage, M. Lavoie a su relever les finances de l'organisation.

Il quitte aujourd'hui une chambre de commerce dont les fonds de placement dépassent le demi-million de dollars.

Le membership de la CCG a aussi considérablement augmenté au cours du mandat de M. Lavoie. Il a réussi à multiplier les revenus de commandites et il a oeuvré à l'intégration à la chambre du Réseau des femmes d'affaires, en plus de relancer la jeune chambre de commerce et à mettre en place Export Outaouais.

«La chambre est passée d'une organisation très concentrée sur ses membres à une organisation qui le demeure, mais qui s'est épanouie dans sa collectivité, non seulement en appuyant des projets économiques, mais en prenant sa place au sein de la collectivité.»

M. Lavoie est particulièrement fier d'avoir organisé le Forum socio-économique de l'Outaouais, il y a un an, et d'avoir oeuvré au déploiement d'un programme de mentorat sur tout le territoire de l'Outaouais en mettant de l'avant la collaboration entre toutes les chambres de commerce du territoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer