• Le Droit > 
  • Affaires 
  • > Autre baisse des mises en chantier de logements à Gatineau 

Autre baisse des mises en chantier de logements à Gatineau

La tendance des mises en chantier de nouvelles... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La tendance des mises en chantier de nouvelles habitations est encore à la baisse à Gatineau.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

La tendance des mises en chantier de nouvelles habitations a continué de se replier à Gatineau, mais est en hausse à Ottawa, selon les dernières données de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

À Gatineau, il y a eu 1578 nouvelles habitations mises en chantier en novembre, comparativement à 1969 unités au mois d'octobre.

«Le marché de l'habitation de Gatineau traverse une période d'ajustement. Le nombre de mises en chantier diminue puisque les besoins pour de nouvelles unités sont limités par l'abondance de l'offre de logements neufs et existants déjà disponibles sur le marché», a indiqué Geneviève Lapointe, analyste principale de marché à la SCHL pour la région de Gatineau.

D'autre part, la tendance des mises en chantier d'habitations à Ottawa était en hausse, puisqu'elle se chiffrait à 6 162 unités en novembre, comparativement à 5 426 en octobre.

La tendance était à la hausse pour tous les types de logements, en particulier les appartements construits expressément pour la location et les maisons individuelles.

«Le recul des mises en chantier de copropriétés en raison de stocks déjà élevés et la demande refoulée pour des maisons individuelles ont stimulé la construction de ce type de logements jusqu'ici cette année», a indiqué pour sa part Anne-Marie Shaker, analyste de marché à la SCHL pour Ottawa.

Reprise au Canada

À l'échelle du pays, le marché immobilier a continué à montrer des signes de vigueur en novembre, la cadence des mises en chantier s'étant révélée plus rapide que prévu.

Selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement, la cadence des mises en chantier s'est établie à 211 916 unités en novembre, en données désaisonnalisées et annualisées, comparativement à 197 712 unités en octobre.

Les économistes s'attendaient à ce que ce rythme soit de 197 300 unités, selon les prévisions recueillies par Reuters.

«L'activité canadienne de construction de maisons reste robuste, et son élan, qui s'accélère dans les derniers mois de 2015, va vraisemblablement attirer l'attention des décideurs qui s'inquiètent de la vigueur dans l'immobilier», a observé Robert Kavcic, économiste principal à la Banque de Montréal.

L'économiste en chef de la SCHL, Bob Dugan, a noté que la hausse des prix des maisons individuelles continuait de soutenir la demande de logements collectifs.

Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer