Les mises en chantier en baisse

Contrairement reste au pays, la tendance des mises en chantier en octobre... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mama Afou
Le Droit

Contrairement reste au pays, la tendance des mises en chantier en octobre accuse une légère baisse dans la région. C'est ce que révèle le dernier rapport publié par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

À Ottawa, le nombre est passé de 5 547 unités en septembre à 5 398 en octobre. Cette même baisse est observée de l'autre côté de la rivière avec un ralentissement des mises en chantier le mois dernier qui se chiffrait à 1 971 unités comparativement à 2 013 unités en septembre.

« Le ralentissement de l'activité observé dans la région de Gatineau s'explique notamment par l'abondance de l'offre sur les marchés du neuf et de la revente», explique Geneviève Lapointe, analyste principale de marché à la SCHL pour la région de Gatineau.

En ce qui concerne le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé, on observe des résultats contrastés dans la région. Alors qu'à Gatineau, ce nombre a connu une légère hausse le mois dernier se situant à 1 239 unités contre 1 168 unités en septembre, à Ottawa, il se situait à 4 836 unités en octobre, ce qui représente une baisse par rapport aux 5 334 unités enregistrées en septembre.

Ce ralentissement, dans la capitale nationale, s'explique par le fait que la hausse du nombre de maisons en rangée commencées a été plus que contrebalancée par des diminutions pour tous les autres types de logements, rappelle Anne-Marie Sakher analyste à la SCHL.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer