Le front commun commence ses débrayages

En Outaouais, des enseignants, des professionnels de la... (Stéphane Lessard, Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

En Outaouais, des enseignants, des professionnels de la santé, et des fonctionnaires, entre autres, observeront des arrêts de travail d'une journée lundi.

Stéphane Lessard, Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Dans le but de dénouer l'impasse dans les négociations du secteur public, le Front commun intersyndical amorcera lundi une première série de débrayages au Québec, dont en Outaouais.

Le Front commun a obtenu au cours des dernières semaines un mandat de grève de six jours.

Des enseignants, des professionnels de la santé, et des fonctionnaires, entre autres, observeront des arrêts de travail d'une journée dès lundi.

Des débrayages auront lieu lundi en Outaouais, en Abitibi-Témiscamingue, dans les Laurentides, dans Lanaudière, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et dans le Nord-du-Québec.

Mardi, des grèves se tiendront à Québec, dans Chaudière-Appalaches, dans le Bas-Saint-Laurent, sur la Côte-Nord, en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine.

Mercredi, les régions de l'Estrie, de la Montérégie, du Centre-du-Québec et de la Mauricie seront touchées, et jeudi, celles de Montréal et Laval seront affectées.

Les dates et les sites de grève peuvent être consultés sur le Web.

Le Front commun regroupe des organisations qui représentent plus de 400 000 travailleurs des réseaux de la santé et des services sociaux, de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la fonction publique du Québec. Les conventions collectives du secteur public sont échues depuis le 31 mars dernier.

Le Front commun accuse le gouvernement de faire preuve d'intransigeance dans les négociations.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer