Bel été pour le tourisme en Outaouais

Tourisme Outaouais souligne aussi l'arrivée de plusieurs nouveautés... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Tourisme Outaouais souligne aussi l'arrivée de plusieurs nouveautés au cours de l'été, dont le spectacle aquatique multimédia Agwàtà.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La dernière saison estivale aura été lucrative pour l'industrie touristique de l'Outaouais, avec des taux d'occupation des unités d'hébergement s'étant passablement accrus par rapport à l'an dernier.

Le bilan de l'été 2015, dévoilé jeudi par Tourisme Outaouais, révèle que les taux d'occupation observés en hébergement au cours des mois de mai, juin et juillet dans la région ont grimpé d'au moins 12,9% par rapport à 2014. L'Outaouais se démarque ainsi par rapport à la moyenne provinciale, qui enregistre une hausse maximale de 5,1% des taux d'occupation pour la même période.

«Ce sont des chiffres plus élevés que ce qu'on voit habituellement, affirme la présidente de Tourisme Outaouais, Manuela Teixeira. En parlant avec les gens de l'industrie, on sait que les hausses, normalement, varient autour de 5, 6, 7 ou 8%. [...] On pense que la température a joué en notre faveur, et aussi il faut se rappeler qu'on est à côté d'Ottawa, c'est la capitale, et on commence vraiment à voir un impact, à voir que les gens traversent.»

Tourisme Outaouais souligne que la fréquentation sur son site Internet a aussi connu une hausse de fréquentation, avec 57% de plus d'utilisateurs par rapport à la même période l'année dernière. «Le mois de juillet, au coeur de la saison touristique, s'illustre avec une augmentation de 64% du nombre d'utilisateurs», indique l'organisme. Le mot-clic #outaouaisfun accompagnait pour sa part plus de 3000 photos ayant été publiées sur Instagram.

Aux yeux de Manuela Teixeira, ces statistiques viennent confirmer que le virage numérique entrepris par Tourisme Outaouais pour faire la promotion de la région vaut la peine d'être poursuivi. «Quand on parle des médias sociaux, ça a un effet multiplicateur, dit-elle. Plus les gens parlent de la région, plus les ambassadeurs que sont les résidents de la région vont en parler eux aussi.»

Diverses attractions ont vu leur popularité s'accroître au cours de l'été qui vient de s'écouler. C'est notamment le cas du Parc Oméga (+18%) et du Nordik Spa-Nature (+12%). Le Musée canadien de l'histoire a aussi connu une hausse de 13% de son achalandage en juillet.

Tourisme Outaouais a aussi souligné dans son bilan l'arrivée de plusieurs nouveautés au cours de l'été, entre autres le spectacle aquatique multimédia Agwàtà et le festival Recycl'art au ruisseau de la Brasserie. «Si les gens découvrent un nouvel événement, ça peut faire en sorte qu'ils vont peut-être vouloir rester une nuitée de plus, d'où l'avantage d'avoir une offre bonifiée», estime Mme Teixeira.

Tout en préparant sa campagne hivernale, Tourisme Outaouais doit aussi voir plus loin en prévision du 150e anniversaire de la Confédération du Canada, en 2017. Alors que la rive québécoise compte quelque 3000 unités d'hébergement, Mme Teixeira affirme d'ores et déjà qu'il risque de manquer de places pour accueillir le flot de touristes attendu pour l'occasion. Quelques projets sont sur la table pour de nouveaux sites d'hébergement, mais rien n'est encore certain à savoir s'ils se concrétiseront à temps pour les festivités de 2017.

Taux d'occupation

des chambres d'hôtel
OutaouaisQuébec
Variation entre juin 2014 et 2015+15,3%-0,7%
Variation entre juillet 2014 et 2015+12,9%+3,2%
Variation entre août 2014 et 2015+14,1%+5,1%
Source: ministère du Tourisme du Québec
Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer