• Le Droit > 
  • Affaires 
  • > Retour à la normale à la scierie de Maniwaki 

Retour à la normale à la scierie de Maniwaki

La scierie de Maniwaki est assurée de pouvoir...

Agrandir

La scierie de Maniwaki est assurée de pouvoir rouler au maximum de sa capacité «pour les onze prochaines semaines».

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Réduite depuis le début de l'année, la production de la scierie de Produits forestiers Résolu (PFR) de Maniwaki repartira à temps plein à compter de lundi prochain.

Le porte-parole de PFR, Karl Blackburn, a fait savoir que cette relance d'un deuxième quart de travail a été rendue possible grâce à l'obtention d'un «volume de bois supplémentaire via le Bureau de mise en marché».

«La situation n'est pas idéale, mais les travailleurs savent qu'on fait tous les efforts nécessaires.»

Karl Blackburn
porte-parole de PFR

La scierie est ainsi assurée de pouvoir rouler au maximum de sa capacité «pour les 11 prochaines semaines», a précisé M. Blackburn.

Une trentaine de travailleurs ont été rappelés et s'ajouteront ainsi, dès lundi, aux quelque 80 ouvriers qui y sont déjà à l'oeuvre.

Cette nouvelle a également un effet positif pour la papetière gatinoise de PFR, souligne M. Blackburn, puisque l'approvisionnement de la scierie de Maniwaki y est entièrement destiné. Lorsque Maniwaki ne fournit pas suffisamment de copeaux, l'usine de Gatineau doit s'approvisionner plus loin, ce qui signifie des coûts additionnels.

Bien que le retour au boulot d'une trentaine de personnes ne soit pour l'instant assuré que pour 11 semaines à Maniwaki, PFR assure travailler «d'arrache-pied» afin d'obtenir du volume de bois supplémentaire.

«La situation n'est pas idéale, mais les travailleurs savent qu'on fait tous les efforts nécessaires», estime Karl Blackburn.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer