Metro veut promouvoir les produits locaux

Les produits seront notamment mis en valeur en... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Les produits seront notamment mis en valeur en magasin grâce à des emplacements de choix et des dégustations dont les premières auront lieu les 22 et 23 août.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Une quinzaine de producteurs de l'Outaouais bénéficieront d'une place de choix sur les tablettes de l'épicier Metro à compter du 13 août prochain.

Les succursales régionales de la chaîne d'épicerie accueilleront 70 nouveaux produits de l'Outaouais dans leurs rayons, en plus de promouvoir l'achat de produits locaux à l'aide de différentes stratégies.

Ces nouveautés s'inscrivent dans une démarche provinciale de Metro, qui souhaite mettre en valeur les produits régionaux dans ses succursales du Québec.

En Outaouais, l'épicier travaille en collaboration avec les tables régionales depuis plusieurs mois afin de sélectionner des entreprises répondant à différents critères.

David MacDonald, fondateur et président d'Olivia Chocolatiers, de Cantley, fait partie de ceux qui verront leurs produits passer les portes du marchand d'alimentation la semaine prochaine.

En affaires depuis sept ans - l'âge de sa fille, qui a inspiré le nom de l'entreprise -, M. MacDonald ne cache pas qu'une telle opportunité lui permettra de faire croître son entreprise. «C'est la première fois que nous collaborons avec un aussi gros distributeur. Évidemment, cela rime avec une plus grande visibilité, une plus grande distribution de nos produits et surtout une belle opportunité pour prendre de l'expansion», mentionne David MacDonald.

Fabriqués à partir de cacao péruvien, les chocolats d'Olivia Chocolatiers se trouvent déjà dans plusieurs commerces de la région d'Ottawa-Gatineau, de Montréal, de Toronto et même de Vancouver. La production demeure toutefois artisanale, selon son fondateur.

«Le nom de l'entreprise grandit de plus en plus, c'est vrai, mais en réalité, nous sommes encore une toute petite équipe. Notre produit est spécialisé, les consommateurs peuvent le dire et le sentir au goût, mais c'est certain que nos tablettes de chocolat se vendent un peu plus cher», admet M. MacDonald.

«L'aspect humain»

Afin de promouvoir l'achat de produits locaux et de contourner l'obstacle monétaire qu'il implique bien souvent, Metro misera sur «l'aspect humain» de l'achat local à l'aide, notamment, de courts portraits des nouveaux fournisseurs dans les médias et sur Internet.

Les produits seront également mis en valeur en magasin grâce à des emplacements de choix et des dégustations, dont les premières auront lieu les 22 et 23 août. La carte de fidélisation Metro et moi permettra aussi de réaliser des publicités plus ciblées.

Parmi les autres entreprises qui se tailleront une place sur les tablettes des épiceries Metro de l'Outaouais, notons les Amandes de Maribel, Bio Sphère, la Cidrerie Coronation Hall, l'Érablière J.B. Caron, l'Herboristerie Fée des Bois, Miel Daniza et Miss Marmelades.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer