Une pétition pour sauver la scierie Lauzon

Depuis lundi, 20 emplois ont été mis sur... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Depuis lundi, 20 emplois ont été mis sur la glace à Thurso en raison du manque de matière brute pour faire rouler les opérations à plein régime.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une pétition mise en ligne vendredi matin demande au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, d'être «raisonnable» et de ne pas fermer la scierie Lauzon, à Thurso.

L'instigateur de l'initiative est Maxime Hupé-Labelle, commissaire scolaire et ancien président de l'Association du Parti libéral du Québec de Papineau.

«Le gouvernement doit respecter ses promesses en matière de quota de bois!» peut-on lire sur la page AVAAZ.ORG de la pétition. Le document fait état que «300 emplois dépendent directement de la décision du ministre en matière d'attribution des droits de coupe de bois, particulièrement d'érable à la scierie Lauzon de Thurso. Des centaines d'autres en dépendent indirectement».

Plus de 75 internautes avaient déjà signé le document tard vendredi soir.

Depuis lundi, 20 emplois ont été mis sur la glace à Thurso en raison du manque de matière brute pour faire rouler les opérations à plein régime. La direction de l'entreprise Lauzon a annoncé la semaine dernière que s'il n'y avait pas d'entente avec le gouvernement d'ici la fin du mois, ce sont 280 autres emplois qui seront perdus.

«[L'usine de Thurso] commence déjà à manquer d'approvisionnement, étant donné que les préparatifs de la prochaine saison forestière ne sont toujours pas débutés», a fait savoir Michel Pitre, vice-président au développement des Industries Lauzon, par voie de communiqué.

Depuis l'entrée en vigueur du nouveau régime forestier en 2013, l'approvisionnement annuel en bois public de l'usine Lauzon oscille environ à 142000 mètres cubes. Or, des ententes conclues en 2007 garantissaient 210000 mètres cubes de bois par année pendant 25 ans à l'entreprise. Une page Facebook «Sauvons Lauzon» a également été mise en ligne vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer