La MRC Papineau lance la première phase

Les maires de la MRC Papineau ont procédé... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Les maires de la MRC Papineau ont procédé hier à la première pelletée de terre de la première phase du Parc industriel régional vert de Papineau, à Thurso.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après plus de sept ans de pourparlers et de préparatifs, le Parc industriel régional vert de Papineau (PIRVP) prend finalement son envol. La Municipalité régionale de comté (MRC) de Papineau a procédé hier au lancement de la première phase du projet à Thurso.

Ce sont entre 15 et 25 terrains destinés au secteur industriel et industriel lourd qui seront disponibles ces prochains mois pour les entreprises désireuses de s'installer au sud du Rang 5, à Thurso, aux abords de l'autoroute 50. La première phase s'étend sur une superficie de plus de 15 acres.

«C'est un grand jour aujourd'hui pour les maires et toute la population de la MRC Papineau», a lancé la préfète de la MRC Papineau, Paulette Lalande, en conférence de presse, hier, soulignant au passage le caractère unique de ce projet regroupant 24 municipalités.

Pour l'instant, une partie seulement de la superficie du parc est disponible pour les investisseurs puisque des travaux de construction de chemins et de raccordement d'aqueduc et d'égouts sont encore à faire sur le site. Au total, la première phase du projet est évaluée à 4,5 millions de dollars. La Régie intermunicipale responsable du parc dispose d'un poste budgétaire de 2,5 millions de dollars. Pour achever l'aménagement de services, cette dernière devra aller chercher le montant restant en subventions auprès de Québec.

Du côté politique, on ne craint pas pour la suite des choses. Malgré ces travaux à venir, des terrains peuvent déjà être vendus, a-t-on assuré. «Ce qu'on voit c'est que le gouvernement veut parler de création d'emplois et de développement. Même si le Programme d'infrastructures Québec-Municipalités n'existe plus, c'est évident que d'autres enveloppes deviendront disponibles et c'est dans celles-ci que nous allons aller piger», a indiqué le président du comité stratégique du PIRVP, Normand Vachon.

Lancement d'un incubateur

Par ailleurs, la Régie intermunicipale du parc souhaite lancer un incubateur d'entreprises au plus tard au plus tard en 2016 afin de favoriser la création d'entreprises. «Dans presque tous les parcs, c'est important d'avoir ce type d'outil pour stimuler le développement et aider les plus petites entreprises à se mettre sur la carte», a mentionné M. Vachon.

Pour attirer des entrepreneurs et développer ce qu'elle qualifie de «centre d'emploi» et de «pôle économique important», la MRC Papineau compte principalement miser sur le fait que le PIRVP est situé dans l'axe Montréal-Ottawa-Toronto, à deux pas de l'autoroute.

Rappelons que la MRC a fait l'achat de plus de 220 acres de terrains auprès de la Ville de Thurso afin de développer ce parc industriel.

D'autres phases sont prévues à long terme, alors que la totalité des terrains localisés au nord du Rang 5 se retrouve toujours en zone agricole.

Le premier magistrat de Thurso, Benoît Lauzon, a rappelé l'importance de diversifier l'économie de la région, une économie qui repose essentiellement sur la foresterie alors que plus de 1000 emplois dans Papineau sont concentrés dans cette sphère industrielle avec la présence de Fortress et de l'entreprise Lauzon, notamment. «Cette diversification est essentielle puisque nous sommes trop dépendants d'un seul secteur», a-t-il affirmé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer