Le chômage en baisse à Ottawa, mais...

À 6,3%, le taux de chômage ottavien se... (Photothèque La Presse)

Agrandir

À 6,3%, le taux de chômage ottavien se trouve légèrement sous la moyenne nationale (6,8%) et ontarienne (6,5%).

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le chômage a légèrement reculé dans la capitale en mai. Mais pas pour les bonnes raisons, révèlent les données de Statistique Canada.

Le taux a baissé 0,3 point de pourcentage à Ottawa, passant de 6,6% en avril à 6,3% le mois dernier.

Derrière ces chiffres encourageants se cachent toutefois des données bien moins positives, explique l'analyste Vincent Ferrao. «On voit qu'il y a eu une baisse significative de la population active à Ottawa. [...] Environ 4500 personnes se sont retirées du marché du travail, alors qu'il y a 2000 emplois de moins.»

Plusieurs raisons - une retraite, un retour aux études, mais aussi l'abandon d'une recherche d'emploi - peuvent amener quelqu'un à quitter le marché du travail, explique l'analyste de Statistique Canada. Une telle variation n'est pas inhabituelle, mais elle doit être prise en considération lorsqu'on parle de chômage, poursuit-il.

Sur la rive gatinoise, le marché de l'emploi est resté stable, avec 1100 emplois créés et 1200 nouveaux arrivants dans le marché du travail. «Les variations sont petites et non significatives», résume M. Ferrao.

Depuis les 12 derniers mois, c'est la même tendance dans la région, dit-il. «Il n'a pas eu beaucoup de changements. L'emploi a augmenté de 2300 dans la région, dont 1500 à Gatineau.»

À 6,3%, le taux de chômage ottavien se trouve légèrement sous la moyenne nationale (6,8%) et ontarienne (6,5%). À Gatineau, les chiffres (7,8%) sont semblables à ceux de la Belle Province (7,6%). «Mais on déjà vu plus bas dans la région», admet l'analyste Ferrao.

Ailleurs au pays

À l'échelle du pays, l'emploi a progressé de 58900 en mai, à la suite d'une hausse du nombre d'employés dans le secteur privé.

Statistique Canada a rapporté que le pays a ajouté 56800 emplois dans le secteur privé le mois dernier et en a perdu 19100 dans le secteur public.

Le nombre d'emplois à temps plein a augmenté de 30900, tandis que ceux à temps partiel ont haussé de 27900.

L'Ontario est la province ayant connu la plus forte hausse, avec un ajout de 43900 emplois le mois dernier, ce qui a entraîné une baisse de 0,3 point de pourcentage du taux de chômage.

Au cours des 12 mois ayant pris fin en mai, l'emploi a augmenté de 192000 au Canada, grâce à un gain de 233000 emplois à temps plein.

Statistique Canada souligne qu'il y a eu des gains d'environ 20500 emplois par mois depuis le début de 2015.

Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer