Le Casino du Lac-Leamy fait peau neuve

La métamorphose du Casino du Lac-Leamy a coûté... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

La métamorphose du Casino du Lac-Leamy a coûté 47 millions de dollars.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après deux ans et demi de travaux de revitalisation, fini la poussière, les échafaudages et les marteaux au Casino du Lac-Leamy.

Une métamorphose de 47 millions de dollars qui, espère l'établissement de jeu, permettra de demeurer concurrentiel dans un marché devenu très agressif et surtout d'attirer une nouvelle clientèle, à l'heure où l'achalandage et les revenus sont sur une pente descendante.

Après les trois premières phases du chantier (démolition, construction du hub central abritant le Bar 7 et le Bar Aléa, aménagement du salon hautes mises), la quatrième a été complétée dans les dernières semaines. Cette dernière visait à intégrer mur à mur une technologie multimédia, un aspect qui permettra d'offrir aux clients une expérience de divertissement unique, affirme la direction de l'établissement.

En plus de l'entrée principale du Casino, quasi complètement revampée et dans laquelle un grand lustre multimédia composé de plus de 4000 diodes électroluminescentes (DEL) a été installé, un immense ruban multimédia sur lequel des projections lumineuses peuvent être affichées ceinture maintenant l'aire de jeu. Le rideau composé de mailles métalliques est d'une superficie de 1626 mètres carrés.

Temporairement, un piano interactif sera aussi à la disposition des gens en plein milieu de la maison de jeu. Chaque note jouée déclenchera des animations visuelles et sonores sur le ruban multimédia.

La porte-parole de la maison de jeu, Catherine Schellenberg, rappelle que les travaux de rénovation étaient plus que nécessaires dans le contexte actuel. La moyenne d'achalandage annuel des dernières années avoisine les 3 millions de visiteurs, mais la tendance est au recul.

«En renouvelant et rajeunissant le décor, on voulait rehausser l'expérience et l'ambiance globale. Le Casino n'avait pas fait l'objet de rénovations importantes depuis son ouverture en 1996. [...] Il y a la clientèle payante, la clientèle de jeu, la clientèle de restauration ou encore celle des boîtes de nuit, par exemple. Notre objectif, dans le fond c'est d'être un pôle de divertissement qui offre de tout. On espère également que de l'ancienne clientèle qui nous a peut-être délaissé va revenir», soutient-elle.

Comparativement à il y a deux décennies, l'établissement fait face à une compétition accrue qui oblige à se renouveler, précise la porte-parole.

«L'ensemble de l'industrie du jeu vit cette situation. Il n'y a pas si longtemps, il y avait les casinos à Atlantic City, Niagara Falls et ailleurs, mais aujourd'hui, à seulement quelques heures de route d'ici, on dénombre une trentaine de casinos. C'est sans compter le jeu illégal sur le Web», dit-elle.

En cette ère d'austérité, elle rappelle qu'autant le budget et l'échéancier ont été respectés pour ce vaste chantier qui avait débuté à l'automne 2012.

En 2013-2014, les revenus de jeux du Casino du Lac-Leamy se sont chiffrés à 243 millions$.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer