L'Ontario dévoile sa «liste dorée»

Le président et directeur général de l'Hôpital d'Ottawa,... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le président et directeur général de l'Hôpital d'Ottawa, Jack Kitts.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le club des salariés de l'Ontario empochant 100000 $ et plus a grandi d'environ 14 % en 2014, pour atteindre tout près de 111438 membres. C'est ce que révèle la divulgation annuelle des traitements dans les secteurs public et parapublic, la fameuse Sunshine List, publiée vendredi.

Qu'il s'agisse de promotions, de primes ou d'heures supplémentaires, plus de 13600 employés de l'État sont venus grossir les rangs de cette liste dorée de moins en moins sélecte, l'an dernier.

Ainsi, pour une toute première fois, plus de 100 000 fonctionnaires ontariens ont franchi ce cap. Cette poussée est notamment due aux employés du service de police de Toronto qui a annoncé plus tôt cette semaine que trois de ses agents sur quatre gagnaient plus de 100000 $.

En province, la palme revient encore une fois au grand patron de l'Ontario Power Generation, Tom Mitchell, qui coiffe la liste avec un salaire de plus de 1,55 million $, une baisse de 200000 $ par rapport à l'an dernier toutefois.

À Ottawa, le plus haut salarié demeure le patron de l'Hôpital d'Ottawa. Le Dr Jack Kitts a encore reçu un revenu de base de 630485 $.

Dans le domaine de l'éducation, la paie de la présidente de La Cité a subi un recul de 13500 $ passant de 296684 $ en 2013 à 283131 $ l'an dernier.

Le recteur de l'Université d'Ottawa, Allan Rock, et la présidente de l'Université Carleton, Roseann Runte, ont quant à eux empoché 395 000 $ et de 355 269 $ respectivement.

À la Ville d'Ottawa

Au niveau municipal, 2247 fonctionnaires de la Ville d'Ottawa se trouvent sur la liste. Il s'agit d'une hausse de 59 comparativement à 2013. Le directeur général Kent Kirkpatrick demeure en tête de liste avec une rémunération de 341273 $. De son côté, le maire Jim Watson a encaissé 168102 $.

Près de la moitié des salariés de plus de 100 000 $ de la municipalité (48 %) travaillent au Service de police. On en compte actuellement 1 079. Par ailleurs, 449 pompiers et 86 ambulanciers paramédicaux figurent sur la liste. Les premiers répondants comptent pour 71 % des noms sur la liste.

La divulgation annuelle des traitements dans les secteurs public et parapublic a été instaurée en 1996 et oblige les organisations recevant du financement provincial à divulguer chaque année le nom, le titre, le salaire et la valeur des avantages sociaux imposables d'un employé, si le total dépasse 100000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer