Un pas de plus pour les rondins

La plus grande structure en rondins sur la... (Photo fournie par Fairmont)

Agrandir

La plus grande structure en rondins sur la planète est le Château Montebello.

Photo fournie par Fairmont

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le projet visant à faire de Montebello la capitale mondiale des bâtiments en bois rond est en voie de franchir une étape importante.

L'organisme qui pilote le dossier travaille actuellement sur un plan d'affaires afin d'ériger un centre international de formation et de recherche en construction en rondins qui aurait pignon sur la route 323 dès l'automne prochain.

La création d'un tel établissement avait déjà été évoquée par l'organisme qui regroupe notamment des citoyens et représentants de la municipalité de Montebello, du Parc Oméga et du Château Montebello.

L'échéancier initial prévoyait toutefois qu'un tel projet ne verrait pas le jour avant 2018. Or, il apparaît maintenant que la mise sur pied de l'école spécialisée est dans les priorités du groupe pour 2015.

Des pourparlers sont en cours afin de faire l'achat d'un terrain adjacent à la scierie Récupération Forestière Québec située sur la route 323, a confirmé au Droit Robert Savignac, vice-président de l'Association de la capitale mondiale des bâtiments en bois rond.

Le plan d'affaires présentement à l'étude prévoit la construction d'un bâtiment en billots de bois d'environ 3 000 pieds carrés qui pourrait accueillir des charpentiers désirant être autoconstructeur, des gens intéressés à se lancer dans cette industrie ou encore des travailleurs en quête de perfectionnement.

L'endroit servirait également de lieu de recherche pour développer entre autres de nouvelles techniques d'efficacité énergétique pour ce créneau architectural particulièrement populaire dans les pays nordiques.

Le Château Montebello accueillera, du 29 septembre au 2 octobre, le 42e Congrès annuel de l'International Log Building Association. Un premier festival sur le bâtiment en rondins doit aussi avoir lieu lors de la première fin de semaine d'octobre. « On aimerait pouvoir ouvrir l'école en même temps que ces événements. Il faut encore aller chercher des subventions et on négocie pour un terrain mais on vise l'automne 2015 », a indiqué M. Savignac.

Véritable figure de proue mondiale dans le domaine des chantiers en rondins, Robert Savignac oeuvre dans ce secteur depuis 1977. Au cours des 20 dernières années, il a offert des formations sur le sujet partout autour du globe. Selon lui, le besoin pour un tel centre est bien réel ici.

« On a au moins 50 entreprises au Québec qui font de la construction en bois rond ou en bois massif. Je reçois beaucoup d'appels de gens au Québec et d'ailleurs dans le monde qui sont à la recherche d'employés formés pour ce genre de travail. Ce n'est pas évident de rentrer dans le métier et d'avoir les connaissances. Ce n'est pas comme de la charpente traditionnelle », explique M. Savignac. En plus de son projet de centre de formation et de recherche, l'association souhaite mettre en place un centre d'exposition international sur le patrimoine des bâtiments en bois rond et un musée virtuel.

Rappelons que la municipalité de Montebello abrite sur son territoire un peu plus de 80 édifices en rondins. Parmi ceux-ci, on retrouve la plus grande structure du genre sur la planète, soit le Château Montebello.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer