Un nouveau visage pour Papineauville

Papineauville souhaite favoriser la venue de commerces et... (Benoit Sabourin, Archives LeDroit)

Agrandir

Papineauville souhaite favoriser la venue de commerces et de services à l'entrée du village.

Benoit Sabourin, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Papineauville s'apprête à changer le zonage à l'entrée ouest du village, sur la route 148, afin de favoriser la venue de commerces et de services de proximité à cet endroit. La municipalité souhaite du même coup concentrer son pôle industriel aux abords de l'autoroute 50, en plein coeur de son parc industriel lourd.

Les échevins tiendront une consultation publique, le 5 mars, à propos de ce projet.

Le nouveau règlement qui fait l'objet d'une proposition ne permettrait plus les usages d'entrepôt et commerce para-industriel, la transformation du bois et l'industrie légère dans la zone 50-I. Des entreprises comme Sylviculture et Exploitation forestière JMJ, Sabourin Transport et Excavation Amyot sont déjà installées depuis plusieurs années dans le secteur visé. Ils bénéficieraient d'un droit acquis si jamais le projet allait de l'avant.

Le nouveau zonage ferait quant à lui place à l'usage de commerce et service régional. Le maire de Papineauville, Christian Beauchamp, soutient qu'il s'agit d'une démarche qui s'inscrit dans une vision à long terme. Deux terrains seulement sont encore à vendre à cet endroit. L'objectif est toutefois de retirer graduellement du paysage urbain de Papineauville le type d'entreprises reliées au secteur industriel.

«On veut essayer de forcer les gens à s'installer le long de la 50, dans notre parc industriel. À court terme, l'impact est minime. Mais à long terme, advenant qu'il y ait une vente, le droit acquis serait perdu et le nouveau règlement s'appliquerait. On pourrait venir corriger le tir», souligne M. Beauchamp.

Développement domiciliaire

Le premier magistrat soutient également que ce changement de zonage pourrait aider au développement du projet domiciliaire de La Baie du 75e Méridien, qui se trouve à l'arrière de cette zone, tout juste de l'autre côté de la voie ferrée. Lancé en 2007, ce projet d'une centaine de maisons peine à convaincre de nouveaux propriétaires de venir s'y installer.

«Nous avons un beau projet résidentiel le long de la Baie de la Pentecôte et on veut en même temps aider l'image de ce projet. Dans le passé, on n'a pas nécessairement pensé à ça, mais l'industriel léger ne cadre pas nécessairement bien avec le projet», note le maire.

Rappelons que Papineauville a récemment embauché une firme afin d'examiner la possibilité de «dézoner» un secteur de 160 acres situé entre l'autoroute 50 et la ligne d'Hydro-Québec, aux abords de la desserte sud de la voie rapide. L'administration municipale souhaite ainsi élargir son parc industriel qui est présentement saturé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer