Une ressource rare dans le Pontiac

Le palladium pourrait bientôt être exploité dans le... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le palladium pourrait bientôt être exploité dans le Pontiac.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Dans la municipalité régionale de comté (MRC) du Pontiac, les bonnes nouvelles au niveau économiques sont plutôt rares. Même si on demeure prudent, l'exploration minière dans le secteur amène un certain optimisme dans le secteur.

Une entreprise minière montréalaise, Sphinx, a récemment acquis les droits d'exploitation du projet Green Palladium dans le Pontiac. La société espère notamment mettre la main sur des quantités suffisantes de palladium pour justifier l'exploitation de la ressource.

Il s'agirait d'une importante nouvelle pour la MRC du Pontiac, mais également pour l'Outaouais dans son ensemble puisque le palladium est une ressource plutôt rare avec une forte demande, selon le président et chef de la direction de Sphinx, Normand Chantigny. Elle est actuellement évaluée à environ 800$ l'once.

«C'est une substance qui n'est pas très commune, elle est produite à quelques endroits dans le monde. Elle est utilisée dans tous les véhicules pour réduire les émissions gazeuses.»

Sphinx a tenu des rencontres dans le Pontiac au cours des dernières semaines pour attirer des investisseurs locaux dans le projet. L'argent accumulé sera investi pour l'exploration minière dans le Pontiac. M. Chantigny soutient que l'accueil a été très chaleureux jusqu'à présent.

«C'est clair que c'est une région qui a besoin d'une nouvelle activité économique. [...] Nous, on ne fait pas de grandes promesses, mais si le projet avance, ça va aider certainement la région.»

Le préfet de la MRC du Pontiac, Raymond Durocher, a un oeil attentif sur la situation. «Dans la situation qu'on est présentement dans la MRC du Pontiac, toute possibilité de générer de l'emploi, on ne dit pas non.»

Prudence

Jusqu'à maintenant, la situation est encourageante, affirme Normand Chantigny à propos de la possibilité de voir de l'exploitation de palladium dans le Pontiac. Malgré tout, il sert un avertissement aux résidents du secteur. Il affirme qu'il ne faut s'enthousiasmer trop rapidement.

Selon le président de Sphinx, le potentiel du gisement est toujours inconnu et beaucoup de travail reste à faire pour l'aspect environnemental du projet.

«Entre le moment où on fait une découverte et le moment où on obtient le premier revenu d'exploitation, typiquement, c'est dix ans. C'est pas pour demain. Est-ce que ça peut être plus rapide? Possiblement. Mais on est loin de savoir ça en date d'aujourd'hui.»

M. Durocher affirme que, pour l'instant, l'intérêt de la société minière «ne fait pas de vague» dans le Pontiac. Il estime que la population évite d'avoir des attentes trop élevées envers ce projet, aussi intéressant qu'il puisse être.

«On l'accueille favorablement que les gens sont intéressés à un minerai sur notre territoire [...], (mais) on ne veut pas en faire une montagne, les gens en ont vu assez des nouvelles qui ont créé des déceptions.»

Jpaquette@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer