• Le Droit > 
  • Affaires 
  • > Première récolte à la serre hydroponique de Masson-Angers 

Première récolte à la serre hydroponique de Masson-Angers

L'usine Hydropothicaire de Masson-Angers emploie déjà 18 employés... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

L'usine Hydropothicaire de Masson-Angers emploie déjà 18 employés à temps complet.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Alors que la municipalité de Plaisance, dans la Petite-Nation, pourrait accueillir sous peu une manufacture de marijuana médicale sur son territoire, l'usine de l'entreprise Hydropothicaire, actuellement en construction à Masson-Angers, sur le terrain de l'ancienne pépinière Botanix, a déjà amorcé sa production de cannabis et procédé à sa première récolte.

Joint vendredi, le président d'Hydropothicaire, Sébastien St-Louis, a indiqué que les premiers tests de qualité avaient été concluants et que le produit concocté à Masson-Angers répondait aux normes de Santé Canada. Une première collecte de 100 kilogrammes a été effectuée récemment et la compagnie gatinoise est sur le point d'obtenir son permis de vente dans le but de distribuer ses différents produits, a affirmé le gestionnaire en entrevue téléphonique.

«Nous sommes en pleine construction de notre manufacture. C'est une manufacture qui va produire à longueur d'année. On s'attend à pouvoir sortir 100 kg de marijuana séchée par mois d'ici septembre 2015. On discute avec Santé Canada pour les derniers détails pour avoir notre licence de vente et on s'attend à recevoir ça bientôt.»

Hydropothicaire emploie déjà 18 employés à temps complet, en plus de faire appel à une douzaine d'entrepreneurs pour la construction de ses infrastructures. Selon M. St-Louis, d'autres emplois seront créés au cours des prochaines années puisque la compagnie compte prendre de l'expansion.

«On se différencie par notre service à la clientèle et par notre souci du détail dans nos produits. On croit qu'on peut devenir la compagnie au Canada qui peut répondre à ce besoin. [...] Nous avons créé de l'emploi et nous n'avons pas fini. J'ai des plans pour en engager beaucoup d'autres (personnes)», a mentionné M. St-Louis.

Projet d'usine à Plaisance

Jeudi soir, une centaine de résidents de Plaisance se sont déplacés au centre communautaire du village pour venir entendre la présentation des représentants de Productions Joie Verte, la compagnie qui souhaite implanter une usine de production de marijuana médicale dans les locaux de l'ancienne fromagerie du village.

Les promoteurs soutiennent que le projet contribuera à la création de 18 emplois. Une demande de permis doit être déposée auprès de Santé Canada d'ici la fin 2014 afin que les opérations puissent être lancées dès juin prochain.

Depuis avril dernier, les producteurs commerciaux autorisés par Santé Canada sont les seuls à pouvoir cultiver de façon légale de la marijuana à des fins thérapeutiques. Selon le gouvernement fédéral, le marché de la vente de cannabis médicinal atteindra 1,3 milliard$ par année d'ici 2024 et bénéficiera à 450000 utilisateurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer