• Le Droit > 
  • Affaires 
  • > Le nombre de mises en chantier a diminué en octobre 

Le nombre de mises en chantier a diminué en octobre

À Gatineau, le nombre désaisonnalisé et annualisé de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

À Gatineau, le nombre désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d'habitations s'est établi à 2763 en octobre, par rapport à 1491 le mois précédant.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La cadence des mises en chantier s'est accélérée dans la région de la capitale fédérale en octobre pendant qu'elle perdait de la vitesse dans l'ensemble du pays, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

À Gatineau, le nombre désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d'habitations s'est établi à 2763 en octobre, par rapport à 1491 le mois précédant.

Cette tendance serait toutefois de courte durée, selon la SCHL. «La progression du rythme des mises en chantier a essentiellement été causée par la construction de quelques ensembles résidentiels destinés au marché de la copropriété. Cette augmentation ne sera toutefois que ponctuelle, étant donné l'offre importante de logements à vendre sur les marchés du neuf et de la revente dans la région de Gatineau», a souligné l'analyste principale de marché pour la région de Gatineau, Geneviève Lapointe.

Du côté d'Ottawa, la hausse des mises en chantier désaisonnalisé et annualisé a fait un bond pour atteindre 6461, comparativement à 5099 en septembre.

Cette augmentation est due principalement à la vigueur du marché des appartements au centre-ville.

À l'échelle du pays, une tendance inverse a été observée, en raison d'une moins importante construction de logements collectifs, incluant celle des copropriétés.

Le nombre désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d'habitations s'est établi à 183604 pour le mois dernier, comparativement à 197355 mises en chantier au mois de septembre.

Les économistes attendaient en moyenne un taux annualisé de 200000 mises en chantier, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Le ralentissement d'octobre ramène la moyenne mobile de six mois à 195707 mises en chantier, comparativement à celle de 197763 observée en septembre.

«La baisse de la tendance reflète la diminution des mises en chantier de logements collectifs en octobre, y compris celles de copropriétés», a affirmé dans un communiqué l'économiste en chef de la SCHL, Bob Dugan.

«Vu le nombre élevé de copropriétés en construction, nous nous attendons à ce que les mises en chantier de copropriétés continuent de suivre une tendance à la baisse au cours des prochains mois.»

Les mises en chantier ont ralenti en octobre dans les centres urbains des cinq régions du pays. La Colombie-Britannique a été la plus touchée, suivie par le Québec, l'Atlantique, les Prairies, puis l'Ontario.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer