• Le Droit > 
  • Affaires 
  • > Une croissance modeste de 0,7 % pour Ottawa-Gatineau 

Une croissance modeste de 0,7 % pour Ottawa-Gatineau

La région d'Ottawa-Gatineau devrait connaître une croissance relativement... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

La région d'Ottawa-Gatineau devrait connaître une croissance relativement modeste de 0,7 % cette année alors que les compressions budgétaires du gouvernement fédéral devraient se poursuivre.

Toutefois, l'année 2015 devrait être meilleure avec une croissance qui devrait atteindre 1,8 %, le plus haut niveau des cinq dernières années, selon le Conference Board dans ses dernières prévisions de croissance pour les régions métropolitaines du pays.

Au cours des deux dernières années, la croissance annuelle dans la région a été en moyenne de 0,6 % en 2012 et 2013, résultat des réductions dans la fonction publique fédérale qui reste l'employeur principal de la région d'Ottawa-Gatineau.

Le domaine de la construction a souffert en 2013. Toutefois, l'économie a profité du regain dans le secteur de la haute technologie, indique le Conference Board.

Cette année, les secteurs de l'immobilier et de la construction devraient connaître un repli, malgré le fait que le secteur résidentiel reste solide. Toutefois, le secteur manufacturier continuera à connaître certaines difficultés.

«Sur une note plus positive, des gains sont à prévoir dans le secteur de la haute technologie cette année, alors que les secteurs de l'administration publique, la construction, et le secteur manufacturier devraient connaître une reprise l'année prochaine. Le Conference Board prévient toutefois que la reprise sera modeste dans le secteur de la fonction publique après avoir connu un repli de 1,6% en 2012 et de 1,9% en 2013, à la suite des compressions annoncées pour atteindre l'équilibre budgétaire en 2015-2016. Les pertes d'emploi liées à ces réductions dans la fonction publique ont été plus importantes que prévu», note le Conference Board.

En 2013, la taille de la fonction publique a été réduite de 10 %, avec la perte de 16 700 emplois. Environ 3 300 autres pertes d'emploi sont à prévoir en 2014, ce qui devrait représenter un autre 1,7 % de réduction de la fonction publique fédérale. En 2015, une hausse modeste de 0,6 % est à prévoir.

«Malgré tout, nous prévoyons que l'économie d'Ottawa-Gatineau connaitra une croissance de 1,8 % en 2015, la plus forte des cinq dernières années pour la région», souligne le Conference Board dans ses dernières perspectives économiques pour la région.

Notre reportage complet dans LeDroit du 21 octobre ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer