• Le Droit > 
  • Affaires 
  • > Lumière au bout du tunnel pour les retraités de Papier Masson? 

Lumière au bout du tunnel pour les retraités de Papier Masson?

Après une lutte qui dure depuis décembre 2012,... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Après une lutte qui dure depuis décembre 2012, les retraités de Papier Masson obtiennent finalement une bonne nouvelle.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un trait définitif pourrait bien être tiré sur la saga impliquant Black-Diamond-White-Birch (BDWB) et les retraités des usines de Masson, Rivière-du-Loup et Stadacona, dont le régime de pension est amputé de près de 55% depuis décembre 2012. Le juge de la Cour supérieure, Robert Mongeon, a rendu vendredi le jugement tant attendu qui représentait en quelque sorte le dernier obstacle avant le remboursement des rentes des anciens travailleurs.

Dans son verdict attendu depuis le mois de mai dernier, le magistrat donne finalement raison au camp syndical et soutient que l'affaire Timminco ne s'applique pas au cas de BDWB. Le juge Robert Mongeon ordonne du même souffle à la compagnie de déposer et enregistrer d'ici 25 jours les textes du régime de retraite pour les trois usines du Québec. L'argent des retraités devrait être versé au cours des semaines suivantes.

Au total, ce sont quelque 175 anciens travailleurs de Papiers Masson qui sont privés depuis près de deux ans de prestations de retraite qui leur sont dues. Au sein des trois papetières, on parle d'environ 1000 retraités concernés.

Rappelons que dans une requête envoyée le 14 février dernier, BDWB demandait au juge Mongeon de clarifier sa décision afin de voir si un jugement rendu en janvier dernier dans l'affaire Timminco était applicable à son cas. Le consortium refusait de poursuivre le processus de remboursement des prestations de retraite des anciens employés tant que cette question n'était pas réglée.

Dans son arrêt rendu dans le dossier de faillite de la société ontarienne de fabrication de silicium, le magistrat avait établi un rang prioritaire des créanciers à être remboursés en matière de régimes de retraite différent de celui qui avait été décidé en 2012 dans le dossier White Birch.

En entrevue téléphonique avec LeDroit vendredi, le directeur adjoint chez Unifor Québec, Renaud Gagné, s'est montré prudent à la suite du dépôt du verdict. M. Gagné soutient cependant que les gens de BDWB se retrouveraient en position d'outrage au tribunal s'ils refusaient de répondre aux exigences de la Cour supérieure. BDWB dispose cependant d'un délai de 30 jours pour contester la décision.

Le dirigeant syndical a bon espoir que cette fois sera la bonne et que le dossier sera enfin réglé. On s'attend dans le camp d'Unifor à ce que les chèques soient acheminés au cours des mois de novembre ou de décembre, au plus tard.

«La ministre Agnès Maltais avait dit que nous aurions des bonnes nouvelles pour Noël 2013. Nous sommes rendus en 2014 et on pense que ce sera le bon Noël cette fois», a affirmé M. Gagné.

«Nous ne sommes jamais à l'abri d'une contestation. On ne vendra pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué, mais on se croise les doigts pour que ça ne reparte pas dans une autre saga. On espère que c'est la fin et que nos gens seront payés rétroactivement au mois de décembre 2012. Notre plus grand souhait, c'est de fermer ça une fois pour toutes», a-t-il ajouté.

Selon lui, toute cette histoire aurait pu être réglée il y a bien longtemps. Plusieurs retraités ont dû vendre leurs biens en raison des difficultés financières occasionnées par cette situation.

«On ne peut pas faire autre chose que de déplorer toute cette saga. Il y a des gens qui sont morts et qui n'ont jamais pu profiter de leur retraite à cause de cette compagnie qui aurait pu payer depuis bien longtemps.»

Les retraités doivent recevoir 90% de leurs prestations déterminées. L'argent sera versé rétroactivement en date du 1er décembre 2012, date à laquelle les prestations ont été réduites par l'employeur.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer